Peter Verschuren : « Certains champs sont inondés alors que d'autres ont besoin d'être irrigués »

Offre limitée et bonne demande pour le brocoli néerlandais

La météo néerlandaise, très fluctuante, affecte la culture du brocoli. « Une partie du Limbourg a été inondée, mais dans le nord de la Hollande, on irrigue. C'est dire à quel point les différences sont extrêmes. Nous avons eu beaucoup de précipitations, mais elles ont disparu du jour au lendemain », explique le producteur de brocolis Peter Verschuren, qui est affilié à The Greenery. « Les canicules de ces dernières années ont touché tout le monde. La situation de chaque cultivateur est différente maintenant. »

« Le temps imprévisible a également affecté la qualité du brocoli. Jusqu'au milieu de la semaine dernière, la qualité était assez problématique. L'offre limitée a quelque peu stabilisé les prix ces dernières semaines. Mais nous avions besoin de ces prix en raison des récoltes perdues et des problèmes de qualité. »

« La qualité limitée crée également une demande décente pour le brocoli. Les conditions météorologiques de l'Allemagne auront un impact supplémentaire sur le marché. Je pense que la baisse de l'offre fera grimper les prix encore plus. Mais, comme toujours, cela reste une question de conjecture », conclut Peter.

Pour plus d'informations : 
Peter Verschuren
Verschuren Broccoli
1 Kerklaan
4944 VA, Raamsdonk, NL
Tél. : +31 (0) 162 519 491
verschurenbroccoli@gmail.com      
www.verschurenbroccoli.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)