Guilhem Flammen, Hoogsteder BV :

« Nos clients sur Rungis apprécient notre nouvelle tomate cerise allongée : la mini Red-Egg »

L’entreprise Hoogsteder, située aux Pays-Bas, vient tout juste de recevoir ses premiers colis de mini Red-Egg, nouvelle référence de tomates cerises : « Il s’agit d’une tomate cerise allongée grappe. Face au succès que rencontre la Red-Egg (tomate allongée produite aux Pays-Bas) depuis quelques années, nous avons décidé d’introduire sur le marché cette nouvelle référence mais cette fois-ci, dans la catégorie des tomates cerises. Cette variété, la Pom Sweet Candy, est caractérisée par un goût très sucré avec un degré Brix allant de 9 à 11 et qui rappelle celui des tomates d’antan. Nous l’avons également sélectionnée pour son côté croquant, et peut se conserver jusqu'à 14 jours. Depuis des années, nous essayons de développer en partenariat avec nos producteurs des produits qui se distinguent par leur goût et leur qualité, avec une forte image de marque. Nous souhaitons valoriser leur travail et leurs efforts et de ce fait, faire en sorte que le prix ne soit pas la principale raison d'achat », explique Guilhem Flammen, responsable ventes sur le marché français. 

« Cette référence vient compléter notre gamme, puisque nous ne proposions jusqu’à présent pas de tomate cerise allongée. Nous la distribuons pour le moment principalement sur le bassin parisien via le MIN de Rungis, où les premiers retours ont été très positifs. Nous avons l’exclusivité dans la production aux Pays-Bas et en Belgique, et sommes capables de fournir nos clients en mini Red-Egg de la semaine 14 à la semaine 46. Actuellement, la production s’étend sur 3 hectares. En fonction des résultats obtenus cette année, nous sommes susceptibles de doubler la surface de production en 2022 ».    

Aujourd’hui, il y a peu de tomates cerises allongées sur le marché : « La demande est importante pour ce type de produit en ce moment. Nous n’avons donc pas de mal à vendre la mini Red-Egg. De façon générale depuis le début de la saison, nous avons connu des hauts et des bas, induits notamment par une demande ralentie à cause de la météo défavorable et d'un mode de consommation différent de l'année dernière. Ce fut donc difficile d’anticiper l’évolution du marché pour tous les acteurs de la filière. Mais aujourd’hui, on observe une raréfaction importante des volumes de tomates disponibles sur le marché, le pic de production ayant eu lieu fin juin. Nous espérons donc que les prix vont augmenter de façon à mieux rémunérer nos producteurs ».  

Pour plus d’informations :  
Guilhem Flammen
Hoogsteder BV 
Tél. : +31 10 266 18 05
g.flammen@thegreenery.com  
www.thegreenery.com/fr  


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)