Tatjana Stöckl de Fruchthaus Stöckl :

« La demande en produits régionaux augmente de manière significative »

L'intérêt pour la régionalité, la saisonnalité et la vente directe augmente dans de nombreux endroits. Tatjana Stöckl de Fruchthaus Stöckl est consciente de ces questions. Avec son fils Levi, elle dirige l'entreprise, qui existe depuis plus de 60 ans. « Qu'il s'agisse de tomates, de concombres, de laitue mixte, de carottes, nous proposons à peu près tout ce qui entre dans la composition d'une bonne salade. Nous achetons les produits sur le marché de gros de Munich, et nous nous procurons la laitue, les tomates et les concombres auprès d'un producteur régional. En complément, nous nous approvisionnons également en tomates et en concombres aux Pays-Bas. »


Tatjana Stöckl

Un intérêt croissant pour les produits régionaux au détriment des produits exotiques
Comme de nombreuses autres entreprises, Fruchthaus Stöckl a été touchée par les mesures de fermeture intervenues l'an dernier. « À moins qu'il n'y ait un nouveau confinement massif, cette année sera meilleure ». Selon Tatjana Stöckl, on remarque également que la demande déjà croissante pour l'assortiment régional standard est plus répandue que jamais.

« Les produits exotiques se vendent de moins en moins. Cela se remarque non seulement dans le commerce de détail, mais aussi chez nos clients du secteur gastronomique. Cela se ressent notamment dans les menus, qui ne sont plus aussi axés sur les fruits exotiques ». Globalement, il s'agit d'une tendance que l'on peut désormais observer un peu partout. La régionalité, la vente directe et les produits biologiques sont plus demandés que jamais.

Des produits en vrac plutôt que sous emballage
Une autre tendance que Tatjana Stöckl constate est l'intérêt accru pour les produits proposés en vrac. « Les produits de commodité sont également de plus en plus vendus. Après la longue période du coronavirus, les entreprises de restauration ne réussissent plus à garder leur personnel. Il y a tout simplement une pénurie généralisée de personnel. Même si je ne suis pas particulièrement fan des produits de commodité, il est tout à fait compréhensible, vu la situation difficile dans laquelle se trouvent de nombreux établissements, qu'ils y aient recours. »

Une variété de champignons de Fruchthaus
Parmi les produits régionaux mentionnés, on trouve par exemple des champignons, ou des légumes grillés comme les poivrons et les aubergines. Les champignons sont vendus chez Fruchthaus Stöckl en quantités d'environ 200 à 300 par panier. « Nous les vendons aussi bien en paniers de 1,5 kg que de 3 kg. Bien entendu, il est important de veiller à ce qu'ils restent blancs et fermes », précise M. Stöckl.

Mais les champignons King Trumpet et les chanterelles font également partie de l'assortiment. « Les chanterelles ont été assez chères jusqu'à présent, mais leur prix baisse de plus en plus. Nous pouvons tabler sur environ 80 paniers de ces champignons par semaine. En même temps, ces champignons devraient rester jolis et petits tout en ayant une saveur assez intense. »

Pour plus d'informations :
Fruchthaus Stöckl
Tatjana Stöckl
Iglauer Straße 9, 87616 Marktoberdorf
Tél. : +49 83 42 / 24 35
Fax : +49 83 42 / 4 22 12
info@fruchthaus-stoeckl.de
https://www.fruchthaus-stoeckl.de


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)