« Les semences de pommes de terre intérieures sont toujours vendues moitié prix par rapport aux semences importées »

Les saisons de la pomme de terre de consommation et de la pomme de terre de semence ont commencé en Castille-et-León. La coopérative de pommes de terre de semence Santa Isabel est l'une des plus anciennes coopératives consacrées à la culture de pommes de terre de semence dans la région et dans toute l'Espagne. Ses champs de production sont situés dans des zones où le sol et le climat sont idéaux pour la culture de ces pommes de terre en raison de leur altitude, de leur humidité et de leur température, principalement à Burgos et à Palencia, les zones les plus tardives de Castille-et-León. « Nous n'avons pas encore commencé la récolte mais nous la débuterons dans les prochains jours », déclare Jose Daniel Bravo, agriculteur et actuel vice-président de la coopérative.

Santa Isabel se concentre sur la production de pommes de terre de semence certifiées, bien qu'un pourcentage de leur production soit commercialisé en tant que pommes de terre de consommation - celles dont le calibre est supérieur à 60 mm. « La pomme de terre de consommation obtenue par la coopérative a été produite avec les exigences et les contrôles auxquels est soumise la production de semences, de sorte que la qualité de cette pomme de terre est supérieure à celle habituellement rencontrée. »

Prix attendus cette saison
Le prix de la pomme de terre de consommation est beaucoup plus variable que celui de la pomme de terre de semence, cependant, les deux marchés sont étroitement liés. « Quand la pomme de terre de consommation a de très mauvais prix, celui des plants en souffre beaucoup. À la coopérative, nous avons toujours beaucoup d'incertitude car nous sommes parmi les derniers à arriver sur le marché, nous pouvons donc nous retrouver sur un marché saturé, avec des prix bas et beaucoup de pommes de terre en stock », explique Jose Daniel.

« Les semences nationales sont toujours vendues pour la moitié du prix auquel sont vendues celles importées de pays comme les Pays-Bas ou la France. Cela ne devrait pas être ainsi, car la qualité de la semence et les exigences du processus de production sont les mêmes », ajoute-t-il.

L'éternel combat contre la pomme de terre française
La France est le plus grand exportateur de pommes de terre fraîches en Europe et un concurrent de taille pour les pommes de terre espagnoles. « Beaucoup de grands supermarchés qui opèrent en Espagne sont d'origine française, donc ils favorisent la consommation de pommes de terre françaises, fermant leurs portes à nos pommes de terre dès qu'ils le peuvent », indique Jose Daniel. « Je suis sûr que cette année, les pommes de terre françaises seront importées avec de l’avance en raison du volume des stocks dont ils disposent », conclut-il.

Source : patatadesiembra.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)