Virginia Artero Antolín, directrice des ventes à Nationwide :

« L'intérêt des chaînes européennes pour la tomate d'Almeria est grand, mais ce n'est encore que le début »

La saison d'exportation horticole se profile dans les serres d'Almeria, une fois encore sous réserve des conditions météorologiques. Bien que l'automne ait déjà commencé, les températures dans le sud-est de l'Espagne sont encore assez élevées pour cette période de l'année, tout comme dans la principale destination des légumes d'Almeria, l'Europe. En effet, après un été frais et pluvieux qui, pendant des mois, a semblé ne pas arriver, l'absence de froid en ce moment a permis de prolonger certaines des cultures locales du continent.

« En Europe, l'intérêt des chaînes et des supermarchés pour commencer avec la tomate d'Almeria est grand, mais les températures ne permettent pas encore de disposer d'un produit présentant les conditions optimales pour l'exportation. Il reste beaucoup de tomates rondes et de tomates poires sur le marché national car leur durée de conservation est très courte », explique Virginia Artero Antolín, directrice des ventes de Nationwide.

« Notre objectif était de commencer à exporter des tomates au Royaume-Uni plus tôt et de passer ensuite à Almeria, où nous chargeons déjà d'autres produits, mais cela n'est pas possible. Nous avons fait un essai en envoyant des tomates en Angleterre et les résultats n'ont pas été à la hauteur de nos attentes, dans la mesure où la durée de conservation du produit n'a pas été assurée. Nous avons besoin de tomates avec une durée de conservation plus longue, presque comme une tomate d'hiver, à la fois à cause de la durée du transport mais également du temps de distribution. »

La chaleur est un facteur important qui agit comme un catalyseur tout au long du cycle de croissance de la plante et du légume, mais aussi après la récolte ; en fait, comme le souligne Virginia, des problèmes ont également été signalés quant à la durée de conservation d'autres produits exportés tels que le concombre. « Nous sommes en septembre. Avec les enseignes, nous essayons de charger plus tôt ici à Almeria vu que les agriculteurs essaient aussi de commencer la saison plus tôt. Mais parfois, cela revient à combattre la nature même du produit. Il fait très chaud, rien qu'aujourd'hui, il fait 30 degrés à Almeria, presque comme en mai/juin », souligne la représentante des ventes. « Pour le moment, ni la quantité ni la qualité de la tomate ne sont au rendez-vous. Mais la campagne d'exportation pourrait être un peu avancée cette année à la semaine 43, alors que normalement elle commence à la mi-novembre », précise Virginia.

Les courgettes d'Almeria, quant à elles, subissent les effets de la météo actuelle non seulement à la source mais aussi - et de manière plus marquée - à destination. « En ce moment, tous les pays disposent de leur propre production car il ne fait pas encore froid en Europe, que ce soit au Royaume-Uni, en Croatie ou en Pologne. À cette époque de l'année, normalement, ces pays ne devraient plus être en mesure de les produire. Nous pourrions alors les exporter depuis Almeria, mais les producteurs n'ont actuellement aucun endroit où vendre ce produit ».

En ce qui concerne l'aubergine et le concombre, leur exportation est déjà en cours et les premières promotions ont été réalisées. Cela a permis d'augmenter leurs ventes et, dans le cas de l'aubergine, également les prix, qui ont enregistré une forte hausse il y a quelques semaines au début de la saison d'exportation en raison de la pénurie des autres origines.

« Au Royaume-Uni, nous commencerons avec les grandes cargaisons à la fin de ce mois. En effet, c'est à ce moment-là que les programmes commencent et que les Pays-Bas vivent les derniers instants de leur saison, même si cette année, cela prend un peu plus de temps. Mais en réalité, il y a déjà suffisamment de courgettes, d'aubergines, de poivrons et de concombres à Almeria pour assurer l'approvisionnement », affirme Virginia.

Le Royaume-Uni est en effet la principale destination des exportations de Nationwide, mais ce n'est pas la seule. L'entreprise possède des bureaux de vente dans différentes parties de l'Europe d'où elle distribue des fruits et légumes sur tout le continent. « Au cours des trois dernières années, nous avons connu une croissance de 60 % et nous nous diversifions de plus en plus en étendant nos activités à d'autres destinations. De plus, nous venons d'ouvrir de nouvelles installations de plus de 3 000 m² afin de mieux travailler avec nos cultivateurs et de fournir un meilleur service à nos clients à El Ejido ».

Nationwide sera présent en tant qu'exposant au salon Fruit Attraction, les 5, 6 et 7 octobre, au stand 9 A01 C dans le hall 9.

Pour plus d'informations :
Virginia Artero
Nationwide Produce PLC
Tél. : +34 950 483 026
virginia@nationwide-espana.com
www.nationwideproduce.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)