Jens Borchert (Palm Nuts & More) à propos du marché des noix

« Des pénuries autour de la période de Noël ne sont pas à exclure »

Depuis environ trois semaines, la Californie, plus grande région productrice de noix au monde après la Chine, est occupée par la récolte.... Mais ce n'est qu'après séchage et transformation que les noix sont expédiées en Europe. En période de pandémie, l'expédition est particulièrement difficile, explique Jens Borchert, co-directeur de Palm Nuts & More. L'entreprise, basée à Buchholz, représente, entre autres, la société californienne Mariani Nut Company sur le marché allemand.

Pour l'instant, la situation du marché peut être qualifiée de « paresseuse », selon lui. « Il est difficile de planifier l'approvisionnement en marchandises car nous ne savons pas quel volume sera expédié. En raison du Corona, il y a encore trop peu de départs de navires, c'est pourquoi les calendriers sont constamment modifiés. » De plus, ils doivent faire face à l'augmentation des taux de fret : avant l'épidémie, le coût des conteneurs était d'environ 2 500 $ ; actuellement, il fluctue autour de 3 500 $.

Culture de noix de Californie / Image : Palm Nuts & More

Pénurie de marchandises en période de Noël
Néanmoins, la récolte en Californie semble plutôt bien se dérouler. D’après M. Borchert, « on s'attend surtout à une bonne qualité et à de beaux cerneaux de couleur claire. La semaine dernière, il n’y a pas eu beaucoup de pluie en Californie, mais cela a eu peu d'effet sur la récolte des noix, selon nos informations. » Cependant, en raison des circonstances difficiles en termes de logistique et de fret maritime, il faut s'attendre à des retards, précise-t-il. « A partir de décembre, la récolte californienne arrive par vague, mais cette année, une pénurie de marchandises à Noël n'est pas à exclure. »

Joachim Alkewitz, Bernd Hofmeister et Jens Borchert au Fruit Logistica 2020. L'équipe de Palm Nuts & More sera également présente lors de la prochaine édition.

D'ici là, des noix d'Australie ainsi que du Chili seront commercialisées, complétées par des marchandises en provenance d'Europe de l'Est et de France. « Les noix californiennes ont toujours été préférées dans le commerce allemand, suivies par le Chili ainsi que l'Australie, et en complément vient la France », explique M. Borchert. Au fil des ans, il a été possible d’avancer progressivement la fenêtre de commercialisation des produits californiens, ajoute-t-il.

Les noix sont actuellement récoltées à la tonne
Image : Palm Nuts & More

Le manque d’eau façonne les cultures mondiales de noix
Le commerce des noix en coque a tendance à diminuer au profit des cerneaux de noix, conclut-il. « De plus, le manque d'eau, non seulement en Californie mais aussi ailleurs, reste une question sensible dans l'industrie des noix. Cette tendance générale continuera d’être présente dans les années à venir. »

Pour plus d'informations :
PALM Nuts & More Nuss und Trockenfrucht GmbH & Co. KG
Joachim Alkewitz & Jens Borchert 
Lindenstrasse 17
D-21244 Buchholz/N.
Tél. : +49 4181 9091 14
jborchert@palm-nutsandmore.de  
www.palm-nutsandmore.de 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)