Rocío Vázquez, de Castañas El Común :

« Les campagnes promotionnelles sont nécessaires pour promouvoir la consommation de châtaignes »

Avec l'automne arrive un produit associé par excellence à cette période de l'année : la châtaigne ; un fruit à coque dont la consommation dans la péninsule ibérique remonte à plusieurs siècles, et qui était déjà cultivé en Espagne à l'époque romaine, où la culture a probablement été introduite.

« La saison en Estrémadure commence en septembre avec les variétés les plus précoces, mais c'est maintenant, en novembre, que la campagne bat son plein dans la Sierra de las Villuercas avec la principale variété cultivée dans la région : la Verata, qui est celle que les clients associent à nous », explique Rocío Vázquez, de Castañas El Común. « Cette variété est très appréciée pour sa saveur douce, sa facilité à être pelée et sa qualité. » 

« Jusqu'à présent, la demande a été très bonne, surtout jusqu'au 1er novembre (Toussaint), date à laquelle la consommation de châtaignes atteint son pic. Traditionnellement, la demande baisse en novembre, puis reprend fortement en décembre à l'approche de Noël, après quoi la campagne prend fin. Cependant, les ventes se poursuivent à un bon rythme », précise-t-elle.

« Par ailleurs, en Galice, qui est la principale région productrice d'Espagne, il y a eu une production plus faible, avec des petits fruits qui sont tombés plus lentement, donc il n'y a pas eu autant d'offre pour la consommation fraîche, pour laquelle les plus gros calibres sont nécessaires. C'est une conséquence de l'impact de la guêpe du châtaignier, un parasite qui a déjà touché l'Italie et qui touche maintenant l'Espagne et le Portugal, et qui nuit à la qualité finale du produit. Le ravageur est bien présent, mais heureusement, il ne s'est pas encore installé dans cette région », explique Rocío.

Dryocosmus kuriphilus, plus connu sous le nom de guêpe du châtaignier, est un cynipède originaire de Chine et est considéré comme le plus important ravageur du châtaignier au monde. Au cours des dernières décennies, elle s'est répandue dans tout l'hémisphère nord. Le premier pays européen où elle a été détectée est l'Italie en 2002, et dix ans plus tard, en 2012, sa présence a été signalée pour la première fois en Espagne.

« Notre production s'élève à environ 400-500 mille kilos, mais lorsque tous les arbres de nos châtaigneraies deviendront productifs, nous espérons atteindre un million de kilos », explique Rocío Vázquez. « Il y a tellement de facteurs à prendre en compte qu'il est difficile de faire des prévisions pour chaque saison. Cependant, tant que vous avez un produit de qualité, il n'y aura aucun problème pour le commercialiser, car les châtaignes sont très demandées. »

Le défi en Espagne : trouver des châtaignes toute l'année
Castañas El Común exporte la production de ses châtaigneraies d'Estrémadure vers l'Europe, le Canada et certains pays arabes, où ses châtaignes, qui rivalisent avec celles d'origine turque et chinoise, sont très appréciées pour leur saveur et leur qualité. Une partie importante de sa production est également vendue sur le marché national.

« En Espagne, le produit de saison est consommé frais. Il peut être acheté dans les magasins et les supermarchés, et peut également être consommé dans les rues, où ils sont vendus par des stands de châtaignes grillées. Cependant, il y a encore beaucoup de travail à faire pour les rendre plus populaires auprès des jeunes et encourager leur consommation. » 

« Par ailleurs, nous avons un problème supplémentaire sur le marché espagnol. Les consommateurs ne parviennent pas à trouver des châtaignes dans les supermarchés tout au long de l'année. Dans des pays comme le Portugal, la France ou l'Italie, on peut trouver des châtaignes surgelées à tout moment de l'année dans n'importe quel supermarché, mais ce produit n'est pas commercialisé dans notre pays », explique Rocío. « Il en va de même pour la châtaigne séchée, que l'on ne trouve pas facilement dans les magasins espagnols. C'est pourquoi je me mets en contact avec d'autres entreprises industrielles de châtaignes pour essayer de lancer une campagne de promotion et encourager la consommation de châtaignes, tant fraîches que transformées, tout au long de l'année. » 

Pour plus d'informations :
Rocío Vázquez
Castañas El Común
10140 Guadalupe, Cáceres. Espagne
Tél. :  +34 680 579 579
rocio@elcomun.net 
www.elcomun.net 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)