L'Espagne est le premier producteur mondial d'amandes biologiques

L'Espagne est le premier producteur mondial d'amandes biologiques et, comme dans le cas du produit non biologique, l'Andalousie est la principale région productrice du pays.

La superficie biologique (en cours de conversion, non qualifiée ou certifiée) en Andalousie représente 37 % de la superficie totale consacrée aux amandes dans la région et s'élève à 71 668,0272 hectares, selon le rapport 2020 sur la production biologique du ministère espagnol de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation. Comme le rapporte l'Observatoire des Prix et des Marchés du Gouvernement d'Andalousie, elle s'est étendue de 12 % depuis 2019.

Avec un total de 41 297 hectares, Grenade représente 58 % de la superficie biologique d'Andalousie. La province a réalisé la plus forte croissance nette, avec 5 133 hectares de plus. Elle est suivie par Almérie, avec 27 290 hectares et 38 % de la production régionale, qui a ajouté l'an dernier 1 694 hectares supplémentaires. En troisième position, loin derrière les deux autres provinces, se trouve Malaga, avec 1 421 hectares et 2 % de la superficie andalouse.

Comme dans le cas de la production d'amandes conventionnelles, la production biologique de la région s'est considérablement développée ces dernières années. L'analyse de l'Observatoire de la campagne d'amandes biologiques 2020/21 révèle que, depuis 2017 seulement, la superficie consacrée à ce produit en Andalousie a augmenté de 36,2 %, passant de 52 611 hectares à l'époque à 71 668 hectares la saison dernière.

La production biologique a totalisé 11 760,7150 tonnes, soit près de 25 % de la production nationale totale.

Des prix à l'origine qui font la différence
Les données du gouvernement régional révèlent également une différence considérable entre les prix à l'origine des amandes biologiques et conventionnelles.

Au cours de la saison 2019/20, le prix moyen à l'origine des amandes non biologiques était de 5,33 € / kg, tandis que les amandes biologiques ont atteint 8,45 € / kg ; 59 % de plus.

Lors de la saison 2020/21, cette différence était encore plus importante. Les amandes non biologiques avaient un prix moyen de 3,50 €/kg, tandis que les amandes biologiques ont augmenté de 129 % pour enregistrer une moyenne de 8,03 €/kg.

L'Espagne dépasse les États-Unis et l'Australie en matière d'amandes biologiques
La production biologique des États-Unis et de l'Australie, les deux premiers producteurs mondiaux d'amandes non biologiques, suivis par l'Espagne, ne représente pas plus de 1 % de la production totale. De plus, les prévisions des experts du secteur ne laissent pas entrevoir une augmentation des superficies consacrées aux amandes biologiques. « De nombreuses limitations empêchent les amandes biologiques de prospérer dans les deux principaux producteurs d'amandes du monde, l'une des principales étant l'utilisation d'un système de cueillette continue qui jette les fruits au sol, où apparaissent souvent des problèmes causés par les champignons et les aflatoxines, ce qui rend indispensable la fumigation. En outre, de nombreuses variétés à coque molle sont plantées, il y a une pression des ravageurs tels que l'Anarsia, et les rendements sont majoritairement élevés (jusqu'à 4 500 kg nets par hectare). » 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)