Francisco Manuel Martín García, d'Agrogades : « Albert Heijn est notre principal client depuis près de 40 ans »

« La saison des carottes bottes a commencé tardivement »

La prochaine botte de carottes qu'un consommateur achètera en décembre et pendant les six prochains mois dans un supermarché néerlandais Albert Heijn aura été cultivée à Cadix, et plus précisément dans les environs de l'estuaire du fleuve Guadalquivir. Cadix produit 74 % de toutes les carottes produites par la communauté autonome d'Andalousie et c'est un important fournisseur de carottes fraîches avec fanes pour l'Europe centrale.

« Agrogades produit depuis près de 40 ans des bottes de carottes pour la saison d'hiver du marché néerlandais, qui s'étend de novembre à fin mai. Nous vendons également des choux-fleurs sur le marché néerlandais depuis plus de 20 ans », a déclaré Francisco Manuel Martin Garcia, plus connu sous le nom de Quisco, le directeur de cette entreprise située à Chipiona. « Les carottes bottes doivent avoir une fane parfaite. Contrairement à d'autres régions intérieures, en hiver, nous n'avons pratiquement jamais de températures inférieures à zéro la nuit, ce qui affecterait notre production, en raison du microclimat à l'embouchure du Guadalquivir. »

« De plus, le sol de Chipiona et de Sanlucar de Barrameda, dans la zone de La Colonia de Monte Algaida, où se trouvent la plupart de nos agriculteurs, est sablonneux. Cela permet aux carottes de se développer très bien et nous permet de les récolter à tout moment, même en période de pluie, ce qui, complété par d'autres zones agricoles importantes, comme Lebrija et Arcos de la Frontera, nous aide à garantir le respect de nos programmes de chargement. En fait, nous travaillons avec les supermarchés des Pays-Bas depuis quatre décennies et nous n'avons jamais manqué une livraison », a déclaré Quisco. « Ils n'achètent pas seulement des choux-fleurs ou des carottes, ils achètent un service entièrement garanti ».

« Nous exportons 100 % de notre production de bottes de carottes -une spécialité à nous- aux Pays-Bas et en Belgique, mais notre principal client est Bakker Barendrecht, et avec lui, le supermarché néerlandais Albert Heijn ».

Approvisionnement de la plus grande chaîne de supermarchés des Pays-Bas pendant quatre décennies
La carotte botte est un produit très apprécié aux Pays-Bas, explique Quisco Martin. « Les clients néerlandais apprécient beaucoup ces carottes. Pour eux, avoir une fane verte est une garantie de fraîcheur. Et ils paient pour cela. Mais ce produit n'est cultivé dans le pays que de juin à novembre, à cause des basses températures en hiver ».

« Il y a 40 ans, les responsables de l'approvisionnement d'Albert Heijn sont venus dans notre région à la recherche de fournisseurs pour pouvoir vendre ce produit toute l'année et ils ont contacté mon père, Antonio Martin Ruiz. Mon père, qui a aujourd'hui 73 ans, était un entrepreneur né et a décidé de tenter sa chance. Il a commencé à faire des tests et est devenu un expert de cette culture. Cela fait 40 ans que nous travaillons avec eux et d'autres clients néerlandais et belges dans le cadre de la campagne d'hiver. Ce produit est une référence dans la région ».

Albert Heijn est de loin la plus grande chaîne de supermarchés des Pays-Bas. En 2020, selon différents cabinets de conseil, elle détenait une part de marché de près de 35 %. Agrogades entretient une étroite collaboration avec Albert Heijn depuis sa création. Ils travaillent ensemble avec Bakker Barendrecht en se concentrant sur le client final. « Nous ne devons jamais oublier Beppie, c'est pour elle que nous travaillons, un symbole du client Albert Heijn », déclare Quisco Martin.

« Nous cultivons des carottes sur quelque 80 hectares où nous produisons 5 millions et demi de bottes de carottes. Nous cultivons également des choux-fleurs sur 130 à 140 hectares d'où nous récoltons environ 2 millions d'unités. Nous vendons également nos choux-fleurs à Albert Heijn, bien que nous nous développions de plus en plus sur le marché espagnol ; en fait, le marché national représente actuellement 20 % de nos ventes de choux-fleurs ».

Une campagne marquée par la sécheresse
Agrogades a démarré sa nouvelle saison il y a trois semaines. « Cette année, la campagne a démarré un peu lentement car la production de carottes en botte dans le nord de l'Europe a duré une semaine à dix jours de plus que d'habitude », a déclaré le responsable. « Nous avons commencé notre campagne de choux-fleurs avec peu de volume et beaucoup de demande sur le marché. Au niveau agricole, la production s'est bien développée, même si cette année nous avons dû faire face à un manque d'eau important. Certaines zones, comme Lebrija, sont déjà touchées par des restrictions ».

Selon les statistiques officielles, les précipitations moyennes en Andalousie au cours de l'année hydrométéorologique 2021/22 ont été inférieures de plus de 30 % aux valeurs habituelles, a indiqué le réseau d'information environnementale de la Junta de Andalucía. En raison de ce manque de précipitations, 80 % du bassin du Guadalquivir a été déclaré en novembre en situation de sécheresse extraordinaire et la région agraire de la côte nord-ouest de Cadix est une région confrontée à une situation de sécheresse grave, selon le dernier rapport de l'organisation andalouse. L'eau est une ressource précieuse qui l'est encore plus en ces moments de pénurie. Seulement 2,5 % de l'eau sur la planète est de l'eau douce et moins de 0,01 % du total se trouve à la surface.

« Malgré la sécheresse, nous avons toujours de l'eau dans nos fermes et nous avons suffisamment d'irrigation. Les cultures sont sous contrôle. Nous avons programmé notre production. Mais ce n'est pas la même chose que la culture avec de l'eau de pluie. Nous courons le risque d'avoir une production tardive qui n'est pas aussi vigoureuse. Nous savons que nous respecterons nos commandes, mais nous continuons à attendre la pluie », a déclaré M. Quisco.

Des prix qui restent stables
Les données partagées par l'Observatoire des prix et des marchés de la Junta de Andalucía reflètent les bonnes données du secteur andalou de la carotte. Lors de la campagne 2020/21, les prix moyens au champ ont augmenté de 13,5 % par rapport à la campagne précédente. De plus, les exportations ont augmenté pour la troisième année consécutive, de 12,3 % en volume et de 5,3 % en valeur, malgré un rebond de 208,8 % des importations régionales de carottes.

« La culture de la carotte s'est professionnalisée au fil des années. Nous cultivons des produits très périssables et nous avons des clients qui recherchent la fraîcheur et la qualité, notamment les carottes en bottes et les choux-fleurs. C'est pourquoi vous ne trouverez pas d'agriculteurs dans notre région qui spéculent avec de grandes quantités de ces produits ».

« Il semble que l'offre de carottes en bottes ait augmenté au rythme de la demande ces dernières années, de sorte que nous n'avons pas eu de campagne qui ait été mauvaise du début à la fin. Le prix moyen du chou-fleur est également resté stable, ce qui nous a permis de continuer à travailler. Il y a eu des moments spécifiques avec beaucoup de stock, mais les prix moyens sont restés stables et ils se sont même améliorés de temps en temps », a déclaré M. Quisco.

« Les produits agricoles dépendent du temps, de la pluie, de l'augmentation des coûts de production, entre autres choses, si bien qu'il est très compliqué d'obtenir des prix équilibrés. Ce qui est certain, c'est que s'il y a une offre excédentaire, les prix diminueront. Donc, même si c'est difficile, nous devons essayer de programmer l'offre. Nous devons également mieux nous vendre. Dans le secteur agroalimentaire espagnol, nous pouvons nous vanter d'être une grande industrie avec des années d'expérience et d'approvisionner en permanence les marchés européens avec notre variété de produits de haute qualité, garantis, à des prix abordables pour la consommation de masse. Toutefois, ces prix doivent être suffisamment bons pour nous permettre de travailler ».

Pour plus d'informations :
Francisco Manuel Martín García
Agrogades
Ctra. Chipiona - Jerez de la Ftra. Km 1,5
11550, Chipiona, Cádiz (España)
Tél. : +34 646 412 754
fmartin@agrogades.es 
https://agrogades.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)