La tomate cerise ronde en vrac a chuté de plus de 30 %

Les tomates cerises ont dominé la production de tomates biologiques d'Andalousie

Avec une part de 49 % de la quantité de tomates biologiques commercialisée en Andalousie, la tomate cerise a été la tomate par excellence de la production biologique la saison dernière, selon l'Observatorio de Precios y Mercados (l'Observatoire des prix et des marchés) du gouvernement régional d'Andalousie dans son Résumé de la saison 2020/21 pour la tomate cerise biologique.

Mais bien qu'elle ait maintenu le même pourcentage que la saison précédente, les données pour 2020/21 indiquent une réduction de la production commercialisée de tomates cerises biologiques par rapport à la précédente, qui est d'environ 10 %, à cause de la « diminution notable de la surface cultivée de tomates cerises rondes », indique le document, précisant que « selon les experts consultés, la cause est à rechercher dans la diminution progressive de la rentabilité des tomates cerises, en particulier le type à chair ronde, provoquée par l'augmentation des coûts de production, notamment de la main-d'œuvre ».

En ce qui concerne les prix à la source, la saison 2020/21 a été « particulièrement instable, avec des fluctuations de prix très marquées ». La fourchette dans laquelle les prix ont évolué par rapport aux saisons précédentes s'est élargie, avec une fourchette entre le prix hebdomadaire maximum et minimum de 1,34 €/kg contre 0,96 €/kg pour la saison 2019/20. Le rapport souligne que, malgré la réduction considérable de la quantité offerte, le prix moyen au producteur des tomates cerises biologiques pour la campagne 2020/21 était de 1,44 €/kg, soit le même que pour la campagne précédente.

La tomate Poire Rouge cerise biologique continue de se développer
Par sous-types, la tomate cerise Poire Rouge (Red Pear) est en tête de ce segment avec 51,4 % du volume produit lors de la saison 2020/21, en étant le seul type de tomate cerise à avoir enregistré une croissance de l'offre à la source, bien que modérée. La tomate cerise en grappe biologique est restée stable avec une part de 23,6 %, et la tomate cerise ronde en vrac a diminué de plus de 30 % en volume, selon les informations fournies par les entreprises collaborant avec l'Observatoire des prix et des marchés, pour représenter 25,0 % de la production totale.

« Le succès de la Poire Rouge réside dans la commercialisation de variétés plus goûteuses qui rencontrent un très bon accueil sur le marché », souligne l'Observatoire. Mais son prix moyen a baissé de 11 centimes par kilo cette saison pour atteindre 1,47 €/kg.

Il convient de noter que tout au long de la saison, les prix des tomates cerises biologiques étaient plus élevés que ceux des tomates cerises non biologiques, le prix moyen de la vente de la saison chez l'agriculteur étant de 18 % supérieur au prix payé à l'agriculteur.

Préoccupation concernant la hausse des coûts de production
Le document souligne « l'inquiétude exprimée par le secteur quant à l'augmentation des coûts de production, en particulier le coût de la main-d'œuvre, qui est fondamental dans une culture aussi gourmande en ressources que la tomate cerise ». De ce fait, elle suggère qu'il pourrait y avoir « une diminution de la superficie andalouse de tomates cerises biologiques au profit d'autres cultures et une augmentation de la délocalisation de la production de tomates cerises biologiques vers des pays où le coût de la main-d'œuvre est moins élevé, comme le Sénégal et, dans une moindre mesure, le Maroc ».


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)