Forte augmentation dès janvier

Le secteur italien du champignon menacé par la hausse des coûts de l'énergie

Le secteur italien du champignon est en état d'alerte. À partir de janvier 2022, le coût de l'électricité connaîtra une augmentation disproportionnée, qui pourrait même tripler, et qui risque de mettre le secteur complètement à terre. Ceux qui pratiquent la culture en substrat sont les plus exposés, car leur plus grande dépense est l'électricité.

Photo d'archives

« Nous sommes très inquiets car les nouveaux contrats d'électricité arrivent à partir de janvier et beaucoup de gens le craignent. Nous parlons de coûts triplés par rapport à janvier 2021. Dans notre cas, ce sont les entreprises qui travaillent avec des substrats qui, puisqu'elles consomment le plus d'énergie, verront une augmentation des coûts qui, à son tour, doit être répartie sur toute la chaîne d'approvisionnement », a déclaré Mario Mattozzi, directeur de Fungo Italiano.

On craint que les champignonnières ne soient pas en mesure d'absorber le coût du substrat, ni de faire face à l'augmentation du coût de l'électricité.

Confindustria Genova, la principale association représentant les entreprises de fabrication et de services en Italie, a récemment estimé que les coûts allaient tripler d'ici 2021. L'année prochaine, le prix moyen sera de 160 € par MWh, avec des pics de 242 € par MWh au premier trimestre, soit trois fois plus que les 55-60 € par MWh payés en 2021.

« Je crois que cela nécessite une réflexion profonde. En Italie, nous consommons en moyenne 1 kg de champignons par habitant et par an. Si le consommateur dépense 3,25 € au lieu de 3,00 €, je ne pense pas que cela aura un grand impact sur le budget familial annuel. Quelques dizaines de centimes par kg peuvent faire la différence entre rester en activité ou faire faillite pour les entreprises », conclut M. Mattozzi.

En fin de compte, l'alternative signifie moins de produits italiens et plus de cultures importées.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)