Dennis Blankendaal, Frysk -Witlof :

« En période de crise sur le marché de l'endive, la valeur des clients réguliers devient évidente »

« Terrible », c'est ainsi que Dennis Blankendaal de Frysk Witlof qualifie la situation récente du marché de l'endive. « Les prix ont été mauvais, mais ils se redressent lentement. Les producteurs français semblent accuser la pandémie. Mais quand elle a commencé, l'endive était en pénurie. Alors, qui sait ? »

« Des ventes sont maintenant prévues en Belgique. J'espère que le marché va reprendre de la vigueur. Mais je n'ose pas prédire quoi que ce soit. Pour une bonne consommation, il faut que le temps soit encore plus froid. Il y a eu beaucoup de pluie, mais il n'a pas encore fait si froid que ça. Je pense que la production a baissé en septembre/octobre. »

« Heureusement, par les temps qui courent, nous pouvons compter sur de bons clients réguliers et réciproquement nous sommes là pour eux dans les bons moments. Nous nous sommes également concentrés davantage sur les exportations. Mais l'Italie est maintenant inondée d'endives françaises bon marché. Dans ce cas, il vaut mieux tout mettre en veille et ne rien faire pendant un certain temps », explique le conditionneur d'endives néerlandais.

Frysk Witlof récolte chaque année 250 à 280 hectares d'endive cultivée aux Pays-Bas et en Belgique. Cela en fait la plus grande entreprise de ce type aux Pays-Bas. Elle dispose de 18 lignes de traitement. En période de pointe, celles-ci peuvent traiter une capacité de 200 tonnes par semaine. L'entreprise va poursuivre l'automatisation de ses processus de récolte. Ces travaux débuteront à la fin du mois de janvier.

Une autre entreprise néerlandaise, Reijnpack, a récemment introduit une ligne d'emballage robotisée sur son site. C'est, pour l'instant, un pas de trop pour Frysk Witlof. « Nous préférons une machine simple et directe. Ce que Reijnpack a réalisé est formidable ; ils ont du cran. Mais du point de vue des coûts et de la maintenance, nous choisissons une autre solution. Tout fonctionne souvent bien sur une nouvelle ligne. Mais à mesure qu'elle vieillit, elle doit continuer à fonctionner sans problème », conclut Dennis.

Pour plus d'informations : 
Dennis Blankendaal
Frysk-Witlof B.V.
12 Frjentsjerterdyk
8855 XC, Sexbierum
Tél. : +31 (0) 517 592 772
Cell. : +31 (0) 683 986 424
Dennis@frysk-witlof.nl 
www.frysk-witlof.nl  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)