Laurent La Morella, Lorre :

« Le marché européen est friand de la nouvelle récolte de dattes sud-africaine »

Cette année, la récolte sud-africaine de dattes Medjool est quelque peu retardée. « La récolte a commencé avec environ trois semaines de retard en raison de la pluie et du temps plus froid », explique Laurent La Morella de l'importateur belge Lorre. « Cependant, le marché est avide de cette nouvelle récolte. Les grosses Medjools israéliennes sont presque toutes vendues. Comme elles arriveront sur un marché presque vide, la récolte sud-africaine devrait également s'écouler très rapidement. »

Laurent est satisfait de la qualité de la nouvelle récolte. « Leur saveur et leur structure sont excellentes, et les volumes sont à peu près au même niveau que l'année dernière. Actuellement, 60 % ont déjà été récoltés, et à la mi-avril, ce sera 90 %. » Les prix seront un peu plus élevés que l'année dernière, indique l'importateur. « La question trop familière de l'augmentation des coûts de transport signifie que tout ce qui est transporté ici sera plus cher. Cela affecte bien sûr tout le monde dans la chaîne ».

Avec le Ramadan qui approche à grands pas, la demande de dattes augmente à nouveau considérablement. « Cette demande augmente chaque année. Je m'attends toutefois à une légère baisse, car elles vont coûter plus cher. Les gens y pensent de plus en plus. La récolte finira par être vendue, mais cela prendra un peu plus de temps que les autres années. Le fait qu'elle ait trois semaines de retard n'aide pas vraiment non plus. »

Cette année, le transport est beaucoup plus problématique pour Laurent aussi. « Chaque année, il y a des problèmes pour expédier les conteneurs à temps, mais encore plus cette année. La pandémie de Covid a évidemment beaucoup affecté cela. Il y a encore pas mal de retards dans certains ports, ce qui retarde le déchargement des marchandises », explique-t-il.

Laurent se spécialise dans la variété Medjool et s'approvisionne en dattes en Israël, en Jordanie et en Afrique du Sud, ce qui lui permet de les fournir toute l'année. « Je travaille seul, donc au fil des années, j'ai choisi de me spécialiser dans la datte Medjool. Cependant, il existe d'autres types de dattes, comme la Bahri, la Deglet Nour ou l'Iranienne. »

« Je ne vends que de la qualité premium, mais je peux, si on me le demande, obtenir aussi d'autres qualités de dattes. Je l'ai bien communiqué à mes clients qui veulent dépenser un peu moins. Par exemple, quand il y a une forte demande autour du ramadan. La qualité des dattes n'est alors pas nécessairement inférieure ; elles ont juste un aspect et un goût différents », conclut Laurent.

Pour plus d'informations : 
Laurent La Morella
Lorre
Entrepôt 39-40, 112-154 Werkhuizenkaai
1000, Bruxelles, Belgique
Tél. : +32 (0) 479 977 328
info@lorrenv.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)