Jesús Lucas Rodríguez, de Unica Fresh :

« C'est la première année que nous commençons la saison des poireaux avec une faible demande »

Cette semaine, la nouvelle saison des poireaux a débuté à Cadix. Traditionnellement, les premiers poireaux viennent de la province et du sud de l'Espagne, un des principaux fournisseurs au printemps. Les ventes sont plus lentes que d'habitude étant donné la présence de stocks importants de vieux poireaux sur le marché.

« Normalement, la saison commence le 20 avril, mais cette année les ventes sont retardées car la demande elle-même est en retard », explique Jesús Lucas Rodríguez, du département commercial de la coopérative Virgen del Rocío. L'association de producteurs fait partie du groupe Unica Fresh et est spécialisée dans la culture de carottes, de pommes de terre, de patates douces et de poireaux. « C'est la première année que la demande de poireaux est faible en début de saison. Normalement, nous recevons des appels de clients quelques semaines, voire un mois, avant le début de la saison. »

Selon le responsable des ventes de la coopérative, il existe encore des stocks importants de poireaux plus anciens et moins chers sur les marchés. « Il y a encore beaucoup de vieux poireaux sur le marché espagnol qui viennent du nord de la France et se vendent autour de 0,45 euros le kilo. Les marchés de gros comme celui de Madrid sont prêts à payer pour notre nouveau poireau frais, mais dans le reste de l'Espagne, il coûte plus cher, ce qui reflète également la situation économique dans laquelle nous nous trouvons. » 

« Nous avons commencé à vendre les nouveaux poireaux à environ 0,83 € le kilo, mais pour que les agriculteurs fassent des bénéfices, ils devraient être vendus au moins à 0,90 €, compte tenu de la hausse des coûts de production. Il est essentiel pour l'agriculteur de réaliser un bénéfice afin de pouvoir continuer à produire. Nous ne voulons pas que cela arrive à la patate douce, dont la surface a été considérablement réduite en une seule année par manque de rentabilité, car des 20 millions de kilos que nous avons commercialisés l'année dernière, nous serons cette année autour de 7 millions de kilos », précise Jesús Lucas Rodríguez.

La nouvelle saison des poireaux durera jusqu'à la mi-juin, date à laquelle commencent les autres zones de culture en Espagne et dans le reste de l'Europe. « À partir du 15 juin, la récolte commence généralement à Ségovie, en France, en Belgique, aux Pays-Bas, etc. C'est à ce moment-là que notre fenêtre de commercialisation se termine. Pour l'instant, nous ne vendons que sur le marché intérieur, mais du 5 au 10 mai, nous espérons commencer à vendre nos premières exportations. À partir de là, nous sommes convaincus que la demande va décoller et que les prix vont augmenter », conclut Jesús Lucas.

Pour plus d'informations :
Jesús Lucas Rodríguez 
Unica Fresh
Tél. : +34 687 045 760
jrodriguez@unicafresh.es 
unicafresh.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)