Henk van der Meij, Hars&Hagebauer :

« Une courte saison de mangues ivoirienne après une longue saison péruvienne inattendue »

« Il y a toujours quelque chose avec le marché de la mangue », déclare Henk van der Meij de Hars&Hagebauer. « Par exemple, la fin de la saison péruvienne a été étonnamment longue, en partie à cause des retards d'expédition. Il y avait des volumes décents de ces mangues de qualité raisonnable sur le marché jusqu'à la semaine dernière. »

« Ainsi, la première partie de la saison africaine (Côte d'Ivoire) a coïncidé avec la dernière partie de la saison péruvienne. Ce n'est généralement pas idéal, mais les promotions permettent de maintenir la dynamique des ventes de mangues. Finalement, le marché devra aussi commencer à payer le prix nécessaire pour ce fruit et les coûts accrus. »



« L'Afrique livre des volumes suffisants. Mais il y a de moins en moins d'importateurs en provenance d'Afrique ; c'est une affaire risquée. En outre, les tailles sont toujours plus petites en début de saison. De façon remarquable, certains clients commencent seulement maintenant à acheter des mangues de Côte d'Ivoire, alors que la saison est déjà en train de se terminer en arrière-plan. »

« Les pluies précoces font que les fournisseurs vont s'arrêter dès la semaine 19 ou 20. Donc la saison ivoirienne sera déjà terminée à la fin mai. Le Mali continuera un peu plus longtemps. Mais les coûts de transport alarmants font qu'il est difficile d'obtenir des mangues de là-bas. »

Pour plus d'informations : 
Henk van der Meij
Hars & Hagebauer
90F Selderijweg
2988 DG, Ridderkerk, NL
Tél. : +31 (0) 180 745 100
Henk@harshagebauer.nl 
www.themangospecialist.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)