Carrefour signe 11 nouvelles filières bio françaises en contrat multipartite et pluriannuel

Carrefour annonce la signature  de 11 nouvelles filières bio françaises avec ses partenaires agricoles sur des produits d’épicerie et des fruits & légumes. Ces contrats multipartites, pluriannuels et renouvelables, permettent au Groupe Carrefour de proposer ainsi des produits bio et français qualitatifs, tout en offrant aux producteurs une visibilité sur la durée.

Des contrats de partenariat sécurisants

Carrefour accompagne déjà 3 400 productrices et producteurs de bio français, via des partenariats en filière, qui lient l’ensemble des  acteurs, de la production, de la transformation à la distribution du produit. Cette démarche permet notamment à  l’enseigne de proposer des produits bio et français, élaborés par des acteurs spécialisés, là où l’attente de bio français est toujours soutenue  chez les consommateurs. Pour les autres acteurs de la filière, ces partenariats sur le long terme sont la garantie de débouchés puisqu’ils bénéficient de l’engagement de Carrefour sur des volumes d’achat minimums.

« La visibilité que l’on nous donne est essentielle pour investir dans de nouveaux outils comme de nouvelles variétés. » souligne Vincent Fauriel, cofondateur de Fauriel Fruits, qui a signé avec Carrefour un partenariat en filière sur les abricots, les nectarines et les pêches Carrefour Bio.

Les 11 nouvelles filières :
- Petit épeautre bio et haricots lingots blancs bio avec Ekibio (Ardèche)
- Fraises bio avec Bio Pays Landais (Landes)
- Abricots, nectarines et pêches avec Fauriel Fruits (Drôme)
- Pommes de terre bio avec Ferme de la Motte (Loir-et-Cher)
- Melons bio avec Force Sud (Hérault)
- Tomates grappes bio avec Rougeline (Lot-et-Garonne)
- Courgettes bio avec SARL Masse (Bouches-du-Rhône)
- Aubergines bio avec Top Légumes (Gironde)

Carrefour a également signé une filière bio espagnole, via sa filiale Socomo, avec le fournisseur Agricommerce afin de développer l’offre agrumes de la marque Carrefour Bio. Ce partenariat permet notamment de réduire significativement la distance de transport entre le lieu de production des citrons et leur lieu de commercialisation, puisqu’ils seront cultivés en Espagne au lieu d’Amérique du Sud principalement.

Pour plus d'informations : 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)