Yann Goavec, Champiland

Le champignon origine France : un marché en plein essor

« Nous avons la particularité d’être à la fois des cultivateurs de champignons mais aussi des sourceurs de produits frais, surgelés et séchés en France et dans le monde », rapporte Yann Goavec, directeur de Champiland. Forte de ses 35 années d’existence, l’entreprise située dans la forêt des Landes de Gascogne, fait partie des acteurs clés sur le marché du champignon cultivé et sauvage.

Depuis quelques années, la société cherche à dynamiser son activité sur le segment du frais. Un secteur en plein développement grâce à une demande croissante. « Nous sommes cultivateurs de pleurotes et de shitakés. Depuis environ 5 années, la production est particulièrement dynamique car la demande en champignons d’origine française est de plus en plus soutenue, que ce soit en frais première gamme, surgelé et séché. On sent vraiment que le consommateur est prêt à payer un peu plus cher pour du produit français. D’autre part, ces produits bénéficient d’une bonne réputation et conviennent donc parfaitement aux consommateurs à la recherche de produits sains et plus végétaux. Nous avons donc doublé notre surface de culture de pleurotes et de shitakés, répartie sur 24 maisons de culture ». Dans le cadre de son développement, l’entreprise a également prévu de faire de nouveaux investissements et une amélioration de certaines de ses maisons de culture au cours de l’année.

Un service tourné vers la qualité
Champiland destine ses produits à la fois à la GMS, au food service et au B2B pour la partie industrielle. « Nous mettons un point d’honneur dans l’accompagnement de nos clients. C’est très important pour nous de rester proche d’eux. Nous essayons toujours d’apporter au client le meilleur du champignon. Tous les produits que nous vendons font l’objet d’un contrôle strict, de tri ou de transformation au sein même de notre site. Nous sommes certifiés Global GAP pour nos cultures et avons plutôt tendance à rechercher une clientèle pour laquelle la sécurité qualitative est importante ». Une volonté attestée par l’organisation interne de l’entreprise puisque le service qualité représente près de 10 % de l’ensemble du personnel.

Des champignons bio origine France/Europe
Champiland cultive aussi des champignons en agriculture biologique. Un marché qui reste encore aujourd’hui confidentiel : « Nous avons pris le chemin de ne proposer en bio que de l’origine France ou Européenne avec notre marque « Secret Bio ». Donc nous sommes vraiment sur un micro-marché, le bio étant un marché de niche et l’origine France et Européenne en bio l’étant davantage encore. Nous avons senti il y a quelques années que le marché du bio se développait. Mais aujourd’hui, il semblerait que ce soit moins la priorité pour la Grande Distribution. Le fait que nous soyons sur un marché de niche nous permet d’échapper aux difficultés que le marché du bio connaît actuellement ».

Des champignons sauvages collectés en France
Le champignon sauvage cueilli en France représente aussi une part importante de l’activité de l’entreprise : « Le marché du champignon sauvage est complètement différent de celui du cultivé. On est beaucoup plus soumis aux aléas climatiques et la ressource n’est pas extensible. Les zones de cueillettes évoluent au fil des années sans que nous puissions réellement l’anticiper. Parmi les champignons sauvages que nous collectons, il y a la chanterelle, un champignon qui se plait beaucoup dans les Landes. On commence à en trouver dès le début de l’automne. Il s’agit d’un champignon qui bénéficie d’un certain nombre de propriétés intéressantes, aussi bien gustatives que visuelles. La chanterelle est en quelque sorte l le champignon sauvage signature de notre entreprise : nous les vendons en frais et nous les surgelons et les séchons sur site  ».

Pour plus d’informations :
Yann Goavec
Champiland
sales@champiland.com
https://msha.ke/champiland/  
www.champiland.com


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)