Renouvellement des contrats d’énergie : dans 15 jours, le gouffre pour les endiviers

Les producteurs d’endives français sont au bord du gouffre en raison de la hausse des prix de l’énergie. Au 31 octobre 2022, les contrats d’électricité de 30 % des endiviers arrivent à échéance. Ils ne sont pas en mesure de les renouveler aux prix actuellement proposés par les fournisseurs, avec de lourdes conséquences sur la filière et la production dès cet hiver.

Près de 30 % des endiveries menacées de faillite d’ici 15 jours
Depuis l’été, les endiviers cherchent des solutions pour faire face aux renouvellements de contrats qui approchent à grand pas. D’ici le 31 octobre, 30 % d’entre eux devront signer un nouvel accord avec leur fournisseur d’électricité. Les prix proposés sont insoutenables. « Notre filière est en péril. Si nous ne trouvons pas de solution sous 15 jours, 30 % des endiviers français vont déposer le bilan, faute de trouver un contrat d’achat d’électricité, et la France perdra sa position de leader de la production d’endives, à l’heure même où notre souveraineté alimentaire nationale se révèle cruciale » déclare Catherine Decourcelle, Présidente de l’Association des Producteurs d’Endives de France.

Aucune solution n’émerge pour l’instant, malgré des échanges soutenus avec les pouvoirs publics
L’APEF et l’Union des Endiviers se mobilisent fortement auprès des pouvoirs publics pour co-construire des solutions mais la mise en place de solutions prend du temps. « Les endiviers sont extrêmement inquiets, la détresse est latente dans la profession. Cela fait des mois que nous sommes dans l’incertitude et que nous nous battons pour trouver des solutions. Le Ministère de l’Agriculture travaille à nos côtés mais le défi est de taille. » se désole Philippe Bréhon, Président de l’Union des Endiviers.

A propos de l’APEF :
L’APEF rassemble les productions d’endives et leurs dérivés : 10 Organisations de Producteurs et 6 producteurs indépendants, soit 80 % de la production française. Elle a pour mission de valoriser durablement la production d’endives françaises et de ses dérivés afin de pérenniser sa culture sur le territoire. Elle est composée d’une trentaine de collaborateurs et dispose d’une station d’expérimentation créée il y a plus de 30 ans.

A propos de l’Union des Endiviers :
Syndicat fédérant les producteurs d’endives, l’Union des Endiviers assure la défense des intérêts de la profession endivière. Elle adhère à la Fédération des Producteurs de Légumes de France. `

Pour plus d'informations : 
endive.fr

Photo : Chambre d'agriculture des Hauts-de-France 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)