Jorge Sánchez de Bullfresh : « Nous pensons que nos efforts porteront leurs fruits dans les mois à venir »

« Le manque d'eau et la réduction de surface vont conditionner la saison des légumes de plein champ »

Les légumes de plein champ commencent leur saison dans la région de Murcie alors que les récoltes des cultures d'été dans le reste de l'Europe touchent à leur fin. « En ce moment, le brocoli a commencé dans les zones les plus élevées de Murcie et la laitue aussi », explique Jorge Sánchez de  Bull Fresh de Murcie.

« Cette année, nous pouvons constater que les campagnes pour ces produits de plein champ vont connaître quelques difficultés, et ce pour deux raisons principales : la première est le manque d'eau, un problème que nous connaissons depuis un certain temps, mais que nous maîtrisons désormais parfaitement. De plus, l'absence de gestion optimale des usines de dessalement génère une très forte augmentation du prix de l'eau pour l'irrigation, ce qui, ajouté à la réduction de l'eau provenant de la dérivation du Tage-Segura, provoque un certain manque de confiance au moment de planter et il y a des agriculteurs qui envisagent même de ne pas réaliser certaines plantations pendant la saison. »

« D'autre part, la loi Mar Menor a entraîné la perte d'un très grand nombre d'hectares de terres irriguées dans la zone basse de Campo de Cartagena et il est très difficile de trouver des sites présentant les mêmes conditions de température pendant des mois comme décembre et janvier et pouvant remplacer cette surface perdue. Cela a déjà conduit à une réduction de la plantation de certains produits, principalement le brocoli. » 

« En été, le brocoli est normalement produit dans les zones plus élevées et même dans le nord, mais actuellement, nous nous inquiétons de la production de brocoli au milieu de l'hiver, car nous ne savons pas si nous allons vraiment avoir assez de brocoli. Ce problème de la saison des légumes de plein champ à Murcie était d'ailleurs un sujet d'actualité il y a quinze jours lors du Fruit Attraction car on craint une baisse importante dans quelques mois. » 

En ce qui concerne ces premiers volumes, ils ne subissent pour l'instant aucune pression sur le marché, que ce soit en termes de production ou de demande, car l'offre est limitée et il reste encore quelques semaines avant la fin des plantations dans les pays d'Europe centrale. Mais, « les problèmes de qualité des cultures de laitue d'Europe centrale ont fait que des pays comme l'Italie, un client intéressant pour l'Espagne, ont déjà commencé à chercher des produits espagnols », révèle Jorge Sánchez. « Bien qu'en général, nous prévoyons que la laitue entrera dans les calendriers habituels à partir de la semaine prochaine et que le brocoli le fera en semaine 45-46. » 

En ce qui concerne les prix, les perspectives sont bonnes et on s'attend à ce qu'ils soient assez attractifs, précisément en raison de la réduction attendue de la production et de la prudence avec laquelle les agriculteurs plantent. « Il n'y a pas eu de quantité spéculative de produit qui pourrait générer un grand excédent, principalement en raison de l'incertitude sur la disponibilité de l'eau. » 

« Mais il faut garder à l'esprit que les coûts de production sont brutaux cette année. Le brocoli, en particulier, est un légume qui nécessite beaucoup d'électricité, depuis le tournage et l'emballage jusqu'au stockage, qui se fait à 1°C, ce qui rend le produit final très cher, tout comme les coûts de la récolte et des matériaux, qui augmentent depuis un an. » 

À la mi-novembre, la saison du chou de Murcie commencera.
Bull Fresh est une entreprise de Murcie qui travaille avec des producteurs de légumes de plein champ de la région ainsi qu'avec des producteurs d'Almérie, d'où elle fournit une large gamme de légumes et de fruits à ses clients en Europe, en Scandinavie, dans les pays baltes, au Royaume-Uni et au Moyen-Orient.

Parmi les principaux produits de Murcie de cette entreprise, qui en est à sa quatrième année d'existence et qui fait partie du groupe d'entreprises SUBASUR, outre le brocoli et la laitue, il y a aussi le chou, dont la saison commencera dans 3-4 semaines, prévoit Jorge Sánchez.

« Comme pour le brocoli et la laitue, nous nous attendons à ce que la saison du chou, qui débutera à la mi-novembre, soit assez bonne. Avec l'Italie, lorsque la saison commencera, l'Espagne sera seule sur le marché européen du chou. »

Pour plus d'informations : 
Bull fresh s.l. 
Paseo de Isaac Peral, 19
30880 Águilas, Murcie 
Tél. : +34 629 00 73 21
jsanchez@bullfresh.es 
https://bullfresh.negocio.site 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)