Cees Visser, Asian Crop :

« Les légumes asiatiques comme le Bok Choy sont presque communs »

Les ventes de légumes asiatiques provenant de serres néerlandaises sont bonnes selon Cees Visser d'Asian Crop. À l'approche de l'hiver, l'entreprise fournit des légumes asiatiques produits en Espagne mais aussi toute l'année depuis sa serre néerlandaise. « Nous ne pouvons pas nous plaindre des prix actuels. Mais, ils sont nécessaire en raison des coûts élevés. »

« Nous chauffons un minimum, donc cela ne nous coûte pas grand-chose. Mais on veut garder les légumes hors gel, il faut donc les chauffer quand même et chaque mètre cube de gaz coûte cinq fois plus cher. On constate une certaine agitation sur le marché en raison de l'inflation et de l'augmentation des coûts. La question est de savoir si les prix ne deviennent pas trop élevés pour les consommateurs », s'interroge Cees.


Cees, Leo et Danielle Visser

En 2020, la pandémie a posé des problèmes à cette société néerlandaise. « Nous venions juste de commencer la production et les ventes ont largement chuté dans ces premiers temps. Heureusement, nous avons pu changer de cap avec la vente aux supermarchés et aux grossistes qui servent directement les consommateurs. Cela a permis de maintenir les ventes à un certain niveau. Heureusement, cette situation s'est améliorée. »

Des conditionnements de plus en plus petits
Une tendance récente importante est que les légumes asiatiques à feuilles sont de plus en plus vendus en flow packs, explique Cees, qui dirige Asian Crop avec sa sœur, Danielle.

L'entreprise fournit ses légumes asiatiques à des clients dans toute l'Europe. « Nous nous concentrons principalement sur les grossistes. Nous laissons les grands supermarchés à d'autres, c'est une activité à part entière ». 

L'assortiment d'Asian Crop est resté largement inchangé ces dernières années. Tout le monde n'est pas familier avec des produits tels que Am Choi, Hing Choi et Ong Cho. Pourtant, selon Cees, les Européens sont de plus en plus nombreux à essayer les légumes asiatiques. « Les gens mangent de plus en plus de légumes asiatiques. Un produit comme le Shanghai Bok Choy est devenu presque commun. Nous proposons également à nos clients une large gamme de produits exotiques, mais ils viennent chez nous principalement pour les légumes à feuilles asiatiques. Nous utilisons les autres pour enrichir les palettes. »

Aux Pays-Bas, la superficie consacrée à la culture des légumes asiatiques est restée assez stable, ajoute Cees. « De temps en temps, un producteur s'inscrit ou se retire. Ce n'est pas un marché énorme, donc dès qu'il y a un peu trop de produits sur le marché, les prix subissent immédiatement une pression. Ce n'est pas non plus une culture que l'on fait à côté, surtout si l'on veut toujours être en mesure de livrer. Il faut vraiment être au top, sinon ça ne marche pas ». 

Pour plus d'informations :
Asian Crop
Ebberstraat 12
5941 NN Velden - Pays Bas
Tél. : +31 6 12800218
cees@asiancrop.nl  
www.asiancrop.nl  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)