Dans l'Apennin tosco-émilien, même le calibre est élevé

Des châtaignes et marrons en quantités inhabituelles

« La récolte de châtaignes et de marrons de 2022 touche à sa fin. La saison a été marquée par une quantité encore jamais vue et de nombreux calibres moyens. Nous retrouvons les rendements enregistrés avant la crise des cynips du châtaignier. Mais la conjoncture de cette année, avec cette combinaison de gros volumes et de gros calibres, est surprenante. »


Renzo Panzacchi

C'est ce que confirme le président du Consorzio Castanicoltori dell'Appennino Bolognese. « C'est une situation anormale sur tous les fronts. La récolte a été réduite à un peu plus de deux semaines, soit presque une semaine de moins que la normale. Les températures sont élevées et se prêtent plus à des fruits d'été qu'à des fruits d'automne. Cela suscite une tendance à l'attentisme sur le marché. »


Matériel pour aspirer les bogues

Les tarifs de production ressentent les effets de cette concomitance d'événements. Certains jours, les grossistes du marché de Bologne disposaient de nombreux marrons invendus. D'autres jours, ajoute-t-il, les châtaignes étaient payées 7, 5 et 3 euros/kg selon leur taille, ce qui était raisonnable. Même lors des fêtes de village, les prix sont bons, mais les gens n'achètent pas de grandes quantités. »


Filets pour la récolte des châtaignes dans les Apennins bolognais

Les producteurs sont également confrontés à un problème de recherche de main-d'œuvre. « Cela a conduit à un plus grand investissement dans la mécanisation, avec l'achat d'aspirateurs. Certains ont également étendu des filets sous leurs châtaigniers pour faciliter la récolte. De plus, avec les bons filets, vous empêchez également les larves Cydia d'atteindre le sol. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)