Maurice Koppen, Oakfield Champignons :

« La demande de champignons reste bonne mais le segment des produits bio est en difficulté »

Cette année, le marché des champignons est très agité, note Maurice Koppen de la société néerlandaise Oakfield Champignons. « Les coûts énergétiques des producteurs - en fonction de leurs contrats - ont fortement augmenté. Mais il en est de même pour les coûts énergétiques des fournisseurs de matières premières, qui ont fortement augmenté leurs prix. Le salaire minimum devant augmenter de 10 % le 1er janvier 2023, le coût de la main-d'œuvre va lui aussi augmenter. Tout cela affecte grandement le moral du secteur. »

« Un certain nombre de producteurs de champignons ont donc arrêté ou ont décidé de produire moins. On s'attend à ce que d'autres le fassent aussi. Cette situation a entraîné une diminution de l'offre et, dans certains cas, de graves pénuries sur le marché. Par ailleurs, des pays comme la Pologne ont considérablement réduit leur production. Il ne sera pas facile de retrouver un équilibre sur le marché pour couvrir l'augmentation des coûts de l'énergie, des matières premières et des salaires », explique Maurice.

« Les hausses de prix sont inévitables, or les consommateurs ont moins à dépenser. Heureusement, depuis l'été, la demande s'est bien maintenue. Non seulement pour les champignons blancs et bruns, mais aussi pour les variétés plus exotiques. Les seules variétés qui ne se portent pas aussi bien sont les champignons de Paris bio. Ceux-ci ont connu un boom pendant les périodes de confinement dues à la pandémie, mais sont à la peine désormais. C'est la même chose dans toute l’Europe », explique le producteur. 

Oakfield se concentre davantage sur la culture de champignons exotiques bio et a récemment élargi son assortiment pour inclure les champignons Pom Pom Blanc, Maitake et pleurote jaune. « Il y a une demande croissante de nos clients pour ces champignons exotiques. Un produit comme la pleurote en huître est de plus en plus considéré comme une alternative à la viande et c'est là que se trouve la plus grande « hausse ». Les producteurs de viande le reconnaissent également, et nous sommes en pourparlers avec de nombreux acteurs qui souhaitent se lancer dans cette activité. »

La demande de champignons est généralement un peu plus faible en été. En réponse à cela, Oakfield a organisé cette année le « Mushroom Summer Challenge ». « Nous avons mis au défi des chefs et des influenceurs de réaliser des plats d'été à base de champignons. Cela a bien pris et nous avons eu d'excellentes réponses », conclut le producteur.

Pour plus d'informations :
Maurice Koppen
Oakfield Champignons
Lochtstraat 1
6039 RV Stramproy - Pays Bas
Tél. : +31 (0)495 56 41 13 
maurice@oakfield.nl    
www.oakfield.nl  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)