Le rapport annuel de Tesco concernant la période de Noël semble indiquer que les Britanniques prévoient de manger moins de dindes et plus de choux de Bruxelles pendant les fêtes de fin d'année. Le document indique que ces tendances sont motivées par les préoccupations liées à l'augmentation du coût de la vie. Une enquête menée auprès de 2 000 adultes britanniques a révélé que 58 % d'entre eux modifient leur vision de Noël cette année, dans le but de faire des économies. 

Bien qu'un dîner de Noël avec de la dinde rôtie reste l'option préférée des interrogés (42 %), la popularité de la viande traditionnelle a diminué ces dernières années ; en 2018 encore, 64 % des adultes déclaraient qu'ils mangeraient de la viande le jour de la nativité.

Par ailleurs, davantage de personnes prévoient d'incorporer des choux de Bruxelles et du pudding de Noël dans leurs festins cette année. 44 % des personnes âgées de 24 ans et moins disent « aimer » les choux de Bruxelles, tandis que 17 % des jeunes prévoient plutôt de manger du pudding cette année.


Source : news.yahoo.com

Photo : Dreamstime.com