La production d'amandes en Espagne devrait chuter de 44 % cette saison

Il y a un peu plus d'une semaine, le Ministère de l'Agriculture a publié l'Analyse de la campagne de fruits secs 2021/22 ainsi que les premières prévisions pour la campagne 2022/23 qui débute.

La saison dernière, les amandes ont enregistré une production de 370 727 tonnes, soit une augmentation de 20 % par rapport à la moyenne des 5 dernières saisons, mais une baisse de 12 % par rapport à la récolte de la saison 2020/21, où elle s'est élevée à 420 892 tonnes, en raison des gelées d'avril 2021.

Les amandes, en plus d'être le fruit à coque le plus produit dans le pays, sont aussi le plus importé et le plus exporté. Entre septembre 2021 et août 2022, il a représenté 62 % du total des fruits secs importés par l'Espagne pour un volume proche de 120 000 tonnes, et qui a représenté une augmentation de 14 % par rapport à la saison précédente et de 17 % par rapport à la moyenne.

L'offre des États-Unis, qui sont en fait le premier fournisseur de fruits secs de l'Espagne (principalement amandes, pistaches et noix), s'est distinguée. Au cours de la saison 2021/22, l'Espagne a importé pour 580 millions d'euros de fruits secs en provenance des États-Unis (76 % du total), soit +27 % par rapport à la saison précédente et +9 % par rapport à la moyenne.

En ce qui concerne les exportations, les expéditions d'amandes espagnoles ont dépassé 110 300 tonnes, soit une augmentation de 4 % par rapport à la saison précédente et de 16 % par rapport à la moyenne des 5 dernières saisons, représentant 92 % des exportations nationales de fruits secs.

Les prix des amandes de la saison dernière ont été supérieurs à ceux de la saison précédente, bien que dans le cas des variétés Comuna et Guara, ils aient été inférieurs à la moyenne des cinq dernières années, comme le montrent les prix enregistrés sur les marchés de Reus, Murcia et Albacete. Dans tous les cas, les amandes biologiques étaient les plus chères, avec des prix bien supérieurs à 8 €/kg.

Prévisions de production pour la saison 2022/23
Selon les premières estimations provisoires du Ministère, en raison des gelées de printemps de 2022 et de la sécheresse dans les zones irriguées de la Vallée du Guadalquivir, la production d'amandes chutera de 44 % cette saison pour passer sous la barre des 209 000 tonnes (-40 % par rapport à la moyenne des 5 dernières saisons). Les plus fortes baisses de la production se produiront en Andalousie, où la récolte devrait diminuer de 57 % par rapport à l'année précédente, dans la région de Valence avec -55 %, de Castille-La Manche avec -40 %, de Murcie avec -34 % et d'Aragon avec -28 %.

Les premières données de prix pour cette saison montrent une tendance à la hausse par rapport aux saisons précédentes pour les amandes Marcona et Largueta et, pour le moment, des baisses de prix dans les Lonjas pour les amandes biologiques.

Le rapport complet est disponible ici


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)