Marchés et commerce mondiaux des fruits à coque

Chine : le premier producteur mondial de noix se tourne vers l’exportation

La Chine devrait produire 1,4 million de tonnes de noix en 2022/23, soit plus de la moitié de la production mondiale. En Chine, la province du Xinjiang représente plus de la moitié de la production nationale, suivie des provinces du Yunnan, du Shanxi et du Shaanxi. La production a augmenté de près de 80 % au cours de la dernière décennie, en partie grâce à un programme de lutte contre la pauvreté mis en œuvre dans les régions montagneuses et vallonnées, qui a encouragé les agriculteurs à investir dans de nouvelles plantations. 

Mais les nouveaux producteurs peinent à mettre en œuvre des pratiques modernes de gestion des cultures telles que la mécanisation, l'irrigation, la taille ou la fertilisation. A contrario, la plupart des vergers de noyers de la province du Xinjiang ont été plantés dans des zones planes, ce qui permet aux producteurs de mécaniser la récolte et de maintenir les coûts de main-d'œuvre à un niveau bas. Des sources au sein de l'industrie indiquent que les variétés de noix du Xinjiang ont une teneur en cerneaux beaucoup plus élevée que leurs homologues des autres pays producteurs de noix.

En 2016/17, la Chine était le septième exportateur mondial avec des expéditions de seulement 18 000 tonnes. En 2019/20, le pays est devenue le deuxième plus grand exportateur derrière les États-Unis avec des expéditions de 144 000 tonnes et devrait rester à cette position. Cette croissance impressionnante a été portée par les exportations vers de nouveaux marchés voisins, le Kazakhstan, le Kirghizistan et le Pakistan, où la concurrence est limitée. Les expéditions ont également augmenté vers les principaux marchés mondiaux que sont l'Union européenne, la Turquie et les Émirats arabes unis.

En tant que premier producteur mondial de noix, la Chine est bien placée pour continuer à développer son commerce vers les pays frontaliers. Il est moins certain que la Chine continue à étendre sa part de marché sur les principaux marchés mondiaux, car la production est dominée par plus de 50 variétés locales caractérisées par des cerneaux foncés et un goût amer. En prévision du futur, la Chambre de commerce chinoise (CNFA) élabore des normes industrielles pour différencier les catégories afin d'améliorer la qualité des exportations et de consolider sa position sur ces marchés.

Amandes
La production mondiale d'amandes pour 2022/23 devrait baisser de 10 % pour atteindre 1,5 million de tonnes (écalées), les pertes aux États-Unis et dans l'Union européenne ayant excédé les gains dans les autres pays producteurs. Le rebond de la consommation devrait faire baisser les stocks de près d'un tiers par rapport au niveau record de l'année dernière. Les exportations mondiales devraient augmenter de près de 10 % pour atteindre un niveau record de 1,1 million de tonnes, grâce aux fortes expéditions des États-Unis et de l'Australie vers l'Union européenne et la Chine.

Cliquez sur ce lien pour lire le rapport complet.

Pour plus d’informations :
apps.fas.usda.gov  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)