Les patates douces américaines appréciées dans le monde entier

Les États-Unis ne pas sont les seuls pays à profiter des patates douces made in US. Selon l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), les États-Unis en étaient le premier exportateur mondial en volume en 2020. Les exportations américaines pour ce produit ont augmenté de 1 157 % entre 2001 et 2021, en se basant sur le poids en frais. Tandis qu'en valeur, les exportations sont passées de 14 à 187 millions de dollars au cours de la même période.

La promotion de ce tubercule quant à ses bienfaits sur la santé et l'élargissement de l'offre, par exemple avec les frites et les chips de patates douces, ont contribué à cette croissance. Les exportations vers le Royaume-Uni et l'Union européenne ont connu une forte croissance d'année en année depuis le milieu des années 2000 et jusqu'en 2018. La concurrence mondiale accrue et les dommages causés par l'ouragan Florence lors de la récolte en 2019 en Caroline du Nord - le principal état de production aux États-Unis - ont refroidi le marché des exportations. De 2018 à 2021, les exportations ont diminué de 28 % vers le Royaume-Uni et de 12 % vers l'Union européenne. Pendant ce même temps, les exportations ont continué à augmenter vers le Canada, entre autres destinations.

Les États-Unis sont au septième rang mondial pour la production de patates douces, selon la FAO. Au cours des 20 dernières années, les états les plus producteurs ont fait plus que doubler leur production pour répondre à la demande internationale et nationale croissante. Cette tendance a atteint un plateau depuis le niveau record de production en 2017.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)