Domingo Llamas, président d'Unexport :

« Les ventes de laitue iceberg ne décollent pas »

La demande de légumes de plein champ est actuellement faible. La laitue iceberg, en particulier, est peu vendue.

« Les ventes sont problématiques depuis plusieurs semaines. La consommation est bien trop faible », déclare Domingo Llamas, président d'Unexport, une entreprise basée à Murcie. « L'offre de laitue de différentes variétés a augmenté. Toute cette offre se retrouve donc sur le marché et la laitue iceberg, en particulier, a du mal à trouver sa place. La superficie consacrée à cette culture a légèrement diminué par rapport à l'année dernière. Cela s'explique par l'augmentation des coûts de production et aussi parce que cette culture était à peine rentable ces deux dernières années. » 

Le prix d'une boîte de laitue iceberg est d'environ 4,50 euros, selon Domingo Llamas, « ce qui, compte tenu de la hausse des coûts, représente une perte pour les agriculteurs. Dans le cas du brocoli, malgré la réduction des surfaces cette année et donc de la production, les prix sont à la limite de la rentabilité. » 

Selon Domingo Llamas, le début de la saison d'exportation espagnole des légumes de plein champ tels que la laitue et le brocoli a été retardé en raison de l'allongement de la saison dans les pays de destination. « L'automne en Espagne a été jusqu'à présent trop chaud, ce qui a provoqué un stress sur les plantes et a affecté leur qualité, ce qui signifie que jusqu'à présent, il y a également moins de kilos disponibles. » 

« Les consommateurs sont plus prudents au moment de faire leurs achats en raison de l'influence de l'inflation dans l'économie et de l'incertitude pour les mois à venir », reconnaît le président d'Unexport. « Dans cette situation, des pays tiers comme le Maroc et la Turquie exercent une forte pression concurrentielle sur la production espagnole, tant pour la salade que surtout pour la tomate, le poivron et la courgette. En période de crise économique, le prix est toujours plus important que les autres paramètres lors d'un achat. Nous espérons que la situation s'améliorera à partir de décembre et que la demande augmentera », indique Domingo Llamas.

Pour plus d'informations : 
Unexport 
Zone industrielle Juan Lucas,
C7 - Nef 4,
30816 La Hoya, Lorca, Murcie (Espagne)
Tél. : +34 968 48 67 04
www.unexport.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)