Baisse temporaire des tomates chez BelOrta

En raison des prix élevés de l'énergie, la superficie apparente de la culture sous serre de BelOrta passe de 80 hectares à 10 hectares cet hiver. La vente aux enchères ne dispose donc pas d'une production suffisante pour approvisionner ses détaillants en produits locaux. Pourtant, cette pénurie temporaire ne fait pas craindre une perte définitive de clients. Le cultivateur craint toutefois une surabondance de l'offre au printemps prochain.

Dans une longue interview accordée au média belge VILT, le directeur Phileppe Appeltans commente la situation actuelle de BelOrta. Il prédit une « grande agitation » si les prix du gaz ne se normalisent pas l'année prochaine.

Plus d'informations ici (en néerlandais).


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)