Isaac García, de Veganature :

« Les poivrons rouges Lamuyo récoltés à la demande pour garantir une fraîcheur maximale »

Le poivron Lamuyo est l'une des variétés les plus recherchées cultivées dans les serres d'Almeria. « Cette saison commencera dès ce week-end, avec un retard de 2 à 3 semaines par rapport à l'année dernière en raison d'un décalage des dates de repiquage. En fin de compte, nous avons bien fait les choses car nous n'avons pas subi les conséquences du temps exceptionnellement chaud », explique Isaac García, de l'entreprise Veganature, spécialisée dans la production de poivrons rouges Lamuyo. « Nous avons commencé avec beaucoup d'enthousiasme mais avec des coûts de production qui nous étouffent. »

« Le poivron Lamuyo est un type de poivron à la saveur très douce. Il est cependant plus compliqué à produire car il est le seul pour lequel la distribution exige une grande taille. La sélection des produits doit être effectuée au sein de la plante afin d'éliminer les produits de seconde catégorie, de sorte que la plante se concentre sur ceux de la plus haute qualité et sur l'obtention des bons calibres commerciaux. Travailler avec ce type de poivrons nécessite de mobiliser du personnel de la plantation, contrairement à la production de poivrons california. Cela nous permet de conserver la même main-d'œuvre toute l'année. »

« En plus d'un dévouement méticuleux à la culture, nous avons la chance que cette exploitation soit située dans la meilleure région d'Almeria pour la culture des poivrons rouges Lamuyo. L'eau est peu salée et l'orientation de l'exploitation vers le soleil nous permet d'obtenir des récoltes de grande qualité. Tout cela s'ajoute à l'expérience de la culture du poivron acquise depuis plusieurs générations dans notre famille. »

« La variété que nous cultivons à Veganature est récoltée de novembre à mai. Il s'agit de poivrons homogènes de gros calibre, avec une bonne couleur et une bonne luminosité ainsi qu'une très bonne durée de vie post-récolte. »

« Chez Veganature, nous offrons à nos clients quelque chose d'inhabituel à Almeria et dans la campagne en général : nous récoltons nos poivrons rouges Lamuyo à la demande, en les cueillant directement de la plante vers l'emballage en carton de notre marque. » Cela permet d'éviter toute forme de meurtrissure causée par la manipulation dans les usines ou lors du conditionnement du produit une fois qu'il a été sélectionné, souligne Isaac. « Mes clients des principaux marchés espagnols me disent souvent que les poivrons rouges Lamuyo que nous cultivons à Veganature ont une durée de conservation plus longue que ceux d'autres entreprises. C'est précisément notre devise : « qualité et fraîcheur maximale ». »

« La plupart des poivrons sont coupés très rapidement avant d'être jetés en vrac dans des caisses. Ils sont ensuite emmenés à la criée, puis expédiés pour être manipulés. Il faut plusieurs jours entre le moment où ils sont coupés et celui où le produit arrive sur le marché », explique Isaac. « Chez Veganature, en revanche, nous ne récoltons les poivrons que sur commande. Les produits restent sur la plante, vivants, jusqu'à ce qu'ils soient récoltés, ce qui préserve leur fraîcheur. En fait, entre le moment où ils sont coupés et celui où les poivrons arrivent sur le marché, il ne se passe que quelques heures. »

« Certains agriculteurs ont dû arracher des récoltes entières »
Dans quelques jours, Isaac García commencera à récolter les poivrons rouges Lamuyo de sa serre, qui ont été épargnés cette année par les problèmes de virose et de parasites que de nombreux agriculteurs ont signalés et que les organismes phytosanitaires régionaux ont rapportés.

« Certains agriculteurs ont dû arracher des récoltes entières, ce qui est un coup dur car pour établir une culture, d'énormes investissements doivent être faits. Cette année, une espèce de thrips a été détectée (Thrips parvispinus) qui, à son tour, a été le vecteur de transmission des virus aux plantes, mais elle n'a été localisée que dans des zones bien précises. Il s'agit d'un insecte d'origine asiatique qui était déjà présent ici dans les serres de plantes ornementales. Cette année, c'est la première fois qu'il s'attaque aux légumes. Il a été très difficile de le contrôler, que ce soit avec la lutte intégrée ou avec des produits chimiques. »

Pour plus d'informations :
Veganature
04712 Balerma, Almeria (Espagne)
Tél. : +34 649 807 393
veganaturealmeria@gmail.com
www.veganature.net


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)