Eitan Zvi, Galilee Exports : « Les prix et la demande en Europe sont excellents »

Moins 30 à 40 % de volumes pour l'avocat israëlien en 2022-2023

L'offre israélienne en avocats sera réduite de 30 à 40 % en raison du froid qui a affecté la floraison. Selon Eitan Zvi, VP marketing chez Galilee Exports : « Le froid exceptionnel de l'année dernière - le plus extrême constaté en 50 ans, a affecté la pollinisation et la floraison, et  nous aurons jusqu'à 40 % de volumes en moins. Les fruits ne sont pas non plus énormes pour cette raison. Mais les prix et la demande pour nos avocats sur nos principaux marchés en Europe restent excellents. »

« Nous avons commencé la saison à la fin du mois d'août avec les variétés précoces, ce que nous appelons les variétés d'été à peau verte. Pour Galilee Exports, c'est pour ce segment 35 % de moins en volumes comparé à l'année dernière. En vert, nous sommes maintenant passés à d'autres variétés. Nous avons pu obtenir de très bons prix en Europe de l'Est. Sur le marché intérieur israélien, notre société sœur nous fait fortement concurrence, notamment sur les gros calibres. Nous avons commencé avec un volume limité de Hass il y a quelques semaines. Les prix sont élevés sur le marché. Surtout en raison des pénuries après que le Pérou ait terminé la saison », explique Zvi.

Galilee Export, est l'un des plus gros exportateurs d'Israël, organisé avec un grand nombre de producteurs à travers le pays qui les approvisionnent et sont en même temps les principaux actionnaires de la société.

Zvi a déclaré que, bien qu'il n'y ait pas eu de gel l'année dernière, il s'agissait d'une saison active, alors que cette année devrait être une saison morte avec des volumes plus faibles et des calibres plus petits. En raison du froid, les abeilles ont été moins actives, ce qui a entraîné une très mauvaise pollinisation et, par conséquent, une moindre floraison des arbres. « Le calibrage est donc inférieur à celui de l'année dernière, surtout pour ce qui est du début de saison en raison de la floraison tardive que nous avons connue en Israël. En avril, les températures se sont améliorées, la pollinisation a pu se faire. Nous allons souffrir d'un rendement faible. Là, nous sommes sur le point de terminer la récolte des Ettinger. Nous allons passer à des variétés telles que Pinkerton et Arad, qui sont des variétés favorites. Nous constatons une augmentation de la demande et des prix. La situation va encore s'améliorer vers la période de Noël. Nous avons l'intention d'augmenter les volumes en janvier avec Hass, mais il faut se rappeler que l'offre totale en Israël sera de 30 à 40 % inférieure en volume, par rapport à l'année dernière. »

Selon Zvi, la force du shekel israélien par rapport à l'euro reste un défi pour les exportateurs comme pour les producteurs. « Le Shekel reste une difficulté permanente, surtout lorsque nous sommes en concurrence avec le marché intérieur. Nos avocats Hass sont tous envoyés en Europe : Allemagne, France et Royaume-Uni. Nos avocats à peau verte sont principalement envoyés en Europe de l'Est. Nous choisissons de ne pas envoyer nos avocats Hass vers les États-Unis ou d'autres marchés, nous nous concentrons principalement sur l'Europe, mais en fin de compte, nos revenus sont inférieurs aux shekels pour les producteurs israéliens. C'est pourtant le marché sur lequel nous nous concentrons. Nous récolterons et enverrons les Hass jusqu'en avril et les fruits à peau verte jusqu'au début du mois de mars 2023 », précise Zvi.

Pour plus d'informations : 
Eitan Zvi
Galilee Exports
Tél. : +972-3-6539014
eitan.z@galil-export.com 
www.galilee-export.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)