Patrick Larrère, Fermes Larrère :

Les ventes de Choudou en progression

Disponible toute l’année, grâce à sa culture de juillet à décembre dans les Landes et de janvier à juin au Portugal, le Choudou produit par les Fermes Larrère poursuit sa croissance sur le marché. « Nous terminons la production française mi-décembre avant que notre équipe portugaise, sur notre ferme de Comporta ne prennent le relai. Le chou sera livré brut à notre station de conditionnement des Landes et sera expédié chez nos clients. Il est épluché chaque jour d’expédition pour privilégier sa présentation, son goût et garantir la qualité que nous souhaitons apporter à notre légume star », explique Patrick Larrère.


Nouveau conditionnement AGEC pour le Choudou avec un filet en cellulose dès la fin d’année.

Une consommation en progression
La consommation progresse chaque année un petit peu plus. « On observe un renforcement de la demande par rapport à l’an dernier grâce notamment à une présence en rayon avec notre partenaire Promofel qui nous permet de toucher les chefs de rayon. Nous tentons également de stimuler nos clients grossistes car il reste des secteurs non explorés sur les MIN ou chez les GASC à destination de la restauration. Choudou est présent aujourd’hui un peu partout. Nous nous attachons à bien planifier le volume de production pour répondre aux attentes de nos clients et progresser chaque année. »

Variété ancienne plantée et récoltée main, le Choudou se distingue surtout par son goût. « Une saveur douce et sucrée sans substances soufrées qui le rend ultra digeste par rapport à un chou classique. Certains consommateurs se sont même réconciliés avec les choux grâce à lui. En bouche, cela se caractérise par la disparition du goût piquant persistant sur les papilles qu’il peut y avoir avec un chou cabus ». Et il se consomme aussi bien cru que cuit, en salade comme en poêlée. Cette polyvalence lui permet de « challenger d’autres légumes comme la salade iceberg ou le chou chinois. » Autre avantage, le Choudou se conserve longtemps et même « de nombreuses semaines si on vient à l’oublier dans son frigo ».

Un partenariat exclusif avec une société japonaise
Fermes Larrère travaille depuis 2011 en exclusivité avec la société semencière japonaise Sakata. « Ils étaient à la recherche d’un producteur pour développer ce produit dans lequel ils croyaient beaucoup. C’est une belle rencontre, un partenariat atypique auquel nous sommes très attachés. C’est une histoire d’hommes et de valeurs communes guidée par le goût du Choudou ».

Fermes Larrères produit aussi de la patate douce. Une culture qui se développe de plus en plus, initiée il y a quelques années. Pour accompagner cette progression, la société a souhaité aller plus loin avec de nouvelles barquettes imprimées à destination du consommateur. Les possibilités culinaires de la patate douce étant encore méconnues, les nouvelles barquettes comportent désormais des indications de préparation, en version salée comme sucrée.  

Pour plus d’informations :
Patrick Larrère
Fermes Larrère
2430 Route Douc, 40410 Liposthey
contact@fermes-larrere.com 
fermes-larrere.fr


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)