Oxin Growers a récemment fait le bilan de la saison écoulée avec ses producteurs de brocolis et s'est penché sur l'année prochaine. « La conclusion générale est que les défis sont importants. Les producteurs sont confrontés à une augmentation considérable des coûts, l'impact des conditions météorologiques sur la production est élevé et, en outre, il n'y a qu'une quantité limitée de terres disponibles. La disponibilité des produits est donc devenue critique. Ce que nos partenaires commerciaux recherchent vraiment, c'est la sécurité », déclare Ruud den Boer, directeur commercial.

« La plus grande difficulté ne se situe donc pas du côté de la demande, mais du côté de l'offre. Le coût de la culture et de la main-d'œuvre monte en flèche, surtout si l'on tient compte de l'augmentation de 10 % du salaire minimum l'année prochaine. Et il faut trouver suffisamment de personnes pour travailler dans la culture en plein air. Il est certain que les conditions de travail dans une serre sont beaucoup plus prévisibles. Cela ne facilite pas la recherche de main-d'œuvre », déclare den Boer.

Ruud den Boer

« L'année dernière, le temps n'a pas été tendre avec nous non plus. Un printemps sec et chaud a été suivi d'un automne encore très humide. Cela ne facilite pas la culture, ce qui est d'ailleurs valable pour l'ensemble de l'Europe. Vous pouvez aller plus au sud de l'Europe, mais même là, vous n'avez aucune garantie d'une culture sans problème », poursuit le directeur commercial.

« Un autre facteur auquel nous sommes de plus en plus confrontés est la disponibilité des terres louées. En raison de diverses obligations, telles que l'élargissement des bandes en bords de champs et les restrictions liées à la gestion de la faune, il faut de plus en plus de surface pour la même production. Nous constatons également que les frais de location sont devenus beaucoup plus élevés, en partie à cause de la concurrence d'autres cultures, telles que les bulbes de fleurs. »

« Il s'agit principalement de facteurs qui échappent au contrôle des producteurs. On ne peut pas résoudre ce problème en travaillant dur et tout dépend de la disponibilité des produits. Et cette augmentation des coûts crée un effet boule de neige tout au long de la chaîne. Avec toutes ces augmentations de coûts, une augmentation des prix contractuels pour l'année prochaine est à nouveau inévitable. En ce qui nous concerne, elle devrait certainement être de l'ordre de 10 à 15 % afin de couvrir les augmentations de coûts pour les producteurs », a déclaré deb Boer.

Oxin Growers dispose d'une superficie totale de 2 000 hectares, dont environ un tiers est consacré au brocoli. « Nous souhaitons rester un acteur majeur de la culture en plein air et continuer à nous professionnaliser. Pour l'année prochaine, nous ambitionnons une nouvelle augmentation de la superficie. Nous menons actuellement de nombreux entretiens avec des producteurs de plein champ, qui ne sont pas encore membres d'une association de producteurs. Ce qui est important, c'est que les nouveaux producteurs s'intègrent bien dans le modèle de la coopérative. Si c'est le cas, ils sont les bienvenus », conclut den Boer.

Pour plus d'informations :
Ruud den Boer
Oxin Growers
Tél. : +31 6 82 09 55 81
ruud@oxin-growers.nl
www.oxin-growers.nl