Guillaume Mahieu, Vergers de Barry :

La fruiticulture biologique devient importante sur le marché belge

Selon le fructiculteur belge Guillaume Mahieu, l’agriculture biologique commence à prendre de l'importance sur le marché belge. « Il y'a beaucoup d'attente des grandes surfaces et des consommateurs, alors on remarque que de plus en plus de producteurs s'y mettent. »

Guillaume cultive des pommes et des poires. Pour les pommes, l’agriculture biologique à grande échelle est déjà possible. « Le problème reste pour les poires, car il n'y a pas de variétés vraiment adaptées pour le moment. On attend avec impatience l'arrivée de variétés résistantes à la tavelure. »

Entre autres, Guillaume cultive la variété de pomme bio Red Flame, un dérivé rouge foncé de l'Elstar. Pour le moment elle est destinée seulement au marché Belge. « Elle colore très facilement, et de manière uniforme. Elle devient presque noire comme les cerises, ce qui est un problème pour le commerce traditionnel. Mais comme on cultive sous filet antigrêle, la coloration est meilleure, un peu plus claire. »
 
La variété Red Flame
 
« La chaire de la Red Flame est veinée de rouge. La conservation est possible jusque en janvier en ULO, mais il faut faire très attention en Bio car elle est sensible aux gloeosporioses. C'est un problème auquel nous cherchons des solutions. Elle a un bel equilibre sucre-acide, et plaît beaucoup à nos clients, ainsi qu'aux enfants. »
 
« On a choisi de cultiver cette variété parce qu'il nous fallait un dérivé de l'Elstar pour notre magasin de vente directe. Son nom et sa couleur sont originaux, et la pomme contient beaucoup d'anti-oxydants et de polyphénols. C'est un bon argument pour la vente en magasin. Les gens qui viennent chez nous acheter des pommes cherchent des choses différentes que ce que l'on trouve dans les rayons des supermarchés. »

« La variété n'est pas sensible au russeting et n'est pas vite attaquée par les pucerons ou l'oidium. C'est une bonne variété, mais je ne conseillerais pas de la planter en grande quantité, car elle n'est pas résistante à la tavelure. Elle demande aussi beaucoup d’égrainage afin d'obtenir un bon calibre. Il existe maintenant d'autres variétés plus adaptées à la culture Bio, qui sont plus faciles à cultiver, et qui ont une meilleure conservation. À l'avenir nous nous tournons uniquement vers ces variétés. »

Pour plus d'informations :
Vergers de Barry
3, Bois de la Haye
7534 Barry (Tournai)
Belgium
mahieuguillaume@vergersdebarry.be
www.vergersdebarry.be
 

Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)