L'industrie équatorienne de la banane s'oppose au détaillant allemand Aldi dans une lettre ouverte

« Beaucoup de choses ont changé en Europe du Nord au cours des cinq dernières années dans le secteur de la banane. Les consommateurs sont davantage conscients de l'origine des fruits et des produits qu'ils achètent. Ils s'intéressent à leurs systèmes de traçabilité et de production, en particulier à la durabilité de la chaîne d'approvisionnement. Les trois piliers de la durabilité sont : les personnes, la planète et le profit. Cela signifie que les propriétaires de plantations doivent prendre des mesures pour protéger l'environnement, améliorer la vie des travailleurs et mener une activité qui soit économiquement viable, sinon l'industrie n'a pas d'avenir. Par exemple, des certifications comme Rainforest Alliance sont devenues une nécessité pour, au moins, pouvoir proposer nos bananes en Europe du Nord. » 

« L'Équateur a parcouru un long chemin à cet égard. Le pays a des lois du travail très strictes qui garantissent les droits des travailleurs et des salaires décents. Les propriétaires d'exploitations agricoles ont investi des sommes considérables afin d'obtenir des certifications de durabilité. Aujourd'hui, l'état d'esprit est différent et très conforme à celui des consommateurs. Les producteurs, les exportateurs, les expéditeurs et les importateurs comprennent l'importance des bonnes pratiques et des pratiques durables. Cela n'a pas été une tâche facile et, bien sûr, le chemin à parcourir reste encore long. C'est un processus qui ne s'arrête jamais. » 

« Cependant, après tout le travail et les réalisations visant à améliorer les pratiques de production dans l'industrie équatorienne de la banane, les principaux détaillants européens ont diminué leur prix d'achat d'une année sur l'autre, tout en continuant à exiger des investissements accrus dans la durabilité. » 

« La semaine dernière, dans la publication Reefer Trends, le détaillant allemand Aldi a annoncé son intention de réduire encore une fois le prix de la boîte de bananes pour 2019, soit une réduction de 0,87 € pour les pays producteurs. Cette situation n'est plus gérable ou acceptable. En Equateur, le commerce de la banane est très organisé et réglementé et nous travaillons avec un prix minimum par décret. Si le prix Aldi devait entrer en vigueur, les exportateurs et les producteurs devraient enfreindre la loi équatorienne et payer moins que le prix officiel. Payer en dessous du prix officiel signifierait également détruire tout le travail accompli par l'industrie au cours des dernières années et, fondamentalement, revenir sur tous les efforts de durabilité déployés jusqu'à présent. Par conséquent, cela affecterait directement les travailleurs, les pratiques environnementales et priverait les producteurs de tout profit. » 

« La demande des détaillants s'avère également absurde puisque les coûts de production sont à la hausse. Par exemple, les prix du papier brut ont considérablement augmenté dans le monde entier, de sorte qu'au cours des 12 derniers mois, le prix de la boîte en carton a augmenté de 0,35 € en Équateur. Il est d'ailleurs toujours en hausse. Les prix du combustible de soute sont également à la hausse. C'est une autre tendance imparable. » 

« De plus, les coûts de fret sont eux aussi en hausse et continueront d'augmenter en 2019. Enfin et surtout, les coûts de production des bananeraies grimpent également. Il n'est pas nécessaire de réduire les prix, il n'est pas nécessaire de détruire la paix sociale qu'une industrie durable et responsable doit avoir. Les bananes sont, de loin, les fruits les moins chers toute l'année. En tant qu'industrie, nous refusons de revenir en arrière dans nos efforts de durabilité en raison du manque de compréhension de l'ensemble de l'entreprise à partir du dernier maillon de la chaîne commerciale. Nous exhortons les autres détaillants à ne pas suivre ces demandes insensées de réduction des prix, et nous demandons aux consommateurs de faire entendre leur voix. Nous sommes prêts à faire tous les efforts nécessaires pour poursuivre ce nouveau mode de production durable. Nous voulons la même chose que la société. Ne laissez pas cette flamme s'éteindre. La durabilité doit inclure et prendre en compte tous les maillons de la chaîne d'approvisionnement. » 

Sincèrement, 

1.- Asociación de Exportadores de Banano del Ecuador AEBE
Ab. Eduardo Ledesma García - Director Ejecutivo
2.- Asociación de Comercialización y Exportación de Banano ACORBANEC
Ing. Richard Salazar Veloz – Administrador
3.- Corporación Regional de Bananeros del Ecuador AGROBAN
Ing. Gustavo Marun Rodríguez – Presidente
4.- Centro Agrícola de Machala
Paul González – Presidente
5.- Corporación de Producción, Industrialización y Mercadeo de Banano, Cacao y  Productos de Ciclo Corto 27 de Septiembre
Luis Alberto Barzola Arias - Presidente
6.- Asociación Agropecuaria Unidos por la Esperanza ASCUPOESPE
Administrador: Eduardo Cristian Ramón Guanga
7. Asociación de Producción Agrícola el Nuevo Amanecer del Recinto Rio Milagro - ASOPRORIMIL
Administrador: José Manuel Granda Barrionuevo
8.- Asociación de Trabajadores Agrícolas Autónomos BANACAO
Víctor Rigoberto Vera Guerra - Administrador

9.- Asociación de Agricultores Mariscal Sucre ASGRIMASU
Daniel Humberto Vaca Benítez - Administrador

10.- Asociación de Producción Agrícola Mariscal Sucre - ASOPROMARSU
Emanuel Bartolomé Reyes Jiménez - Administrador
11.- Asociación de Producción Agrícola Bonibanano ASOBONIBANANO
Nelson Bolivar Bonilla Gutierrez - Administrador
12.- Asociación Agropecuaria Dios con Nosotros
Marco Antonio Terán Bazán - Presidente
13.- Asociación de producción Agrícola Green Quiality (Calidad Verde) ASOPROAGREEN
Jaime Fernando Lozano Andrade - Presidente
14.- Asociación de Producción Agrícola Unión y Fuerza ASOPROUNFU
Francisco Manuel Chusan Wong - Presidente
15.- Asociación de Productores Agrícola San Francisco
Wilson Daniel Recalde Chiriboga – Representante Legal
16.- Asociación de producción Agrícola Agro Costanero "ASOPROAGRINERO"
Joffre German Zambrano Rendón - Presidente
17.- Asociación De Pequeños Y Medianos Productores De Banano AMI-BAN
Jennifer Isabel Subía Echeverría - Presidente
18.- Asociación De Pequeños Y Medianos Productores De Banano San Juan
Carlos Alberto Álava Peñafiel - Presidente
19.- Asociación De Pequeños Productores De Banano Vinces ASOPBAVIN
Carlos Mendoza - Presidente
20.- Asociación de Productores Agropecuarios Sol de Vinces ASOSOLVIN
Jorge Enrique Caicedo Rosado - Presidente
21.- Asociación De Pequeños Y Medianos Productores De Banano Paris Chiquito
Presidente: Emilio Roberto Litardo Naranjo
22.- Asociación de Productores Agropecuarios Chipehamburgo
Freddy Raul Noble Arroyo - Presidente
23.- Asociación de Productores Agrícolas La Fortuna
Jorge Enrique Chávez Cirino - Presidente
24.- Asociación de Productores Agrícolas San Agustín
Presidente: Ángel Serafín García Brito
25.- Asociación de Pequeños Productores Agrícolas Tierra Madre
Myrian Yolanda Millingalli Pumacuro - Presidente
26.- Asociación de producción Agrícola Tierra Verde ASOPRATVERDE
Tewar Leonardo Solórzano Andrade - Presidente
27.- Asociación el Productores Agrícola del Cantón Milagro “Los Chirijos”
María Elena Aguirre - Presidente
28.- Asociación de Producción Agrícola Bananeros del Norte ASOPROBANOR
Fausto Artemio Mosquera Chonillo - Administrador
29.- Asociación de Productores Bananeros ASOBAN
Dra. Sofía Silva – Presidente
30.- Asociación de Productores de Banano ASOPRO
Paul González – Presidente
31.- Cámara de Agricultura II Zona
Ing. Kleber Siguenza – Presidente
32.- Federación Ecuatoriana de Exportadores FEDEXPOR
Eco. Daniel Legarda- Presidente Ejecutivo


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)