Burkina Faso : 4,7 milliards de Francs CFA investis dans la transformation des fruits et légumes

Afin de dynamiser l’économie nationale, un accord de prêt de 4,7 milliards de francs CSA vient d’être signé entre le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement et le président de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC). Cet argent financera le projet de construction d’une usine de transformation de tomates et de mangues à Loumbila pour la Société de transformation des fruits et légumes (STFL).

Cette société a pour objectif de transformer quotidiennement 250 tonnes de tomates et 240 tonnes de mangues. L’ouverture de ce site va procurer des revenus aux producteurs de mangues et de tomates, ce qui contribuera à améliorer la contribution de l’industrie au développement de l’agriculture. Dez plus, la production alternée de mangues et de tomates permettra d’assurer une continuité d’exploitation sur au moins huit mois.

Le financement contribuera à l’acquisition d’équipements complémentaires de production dans le but d’automatiser certaines opérations. Il servira aussi à l’installation de centres de prétraitement de la tomate sur les sites de production pour ainsi réduire les pertes liées aux transports. Enfin, une partie de l’argent ira à la création d’emplois industriels locaux et l’achèvement des travaux du génie civil.

Source : Le Faso


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)