Déclaration de l'Alliance pour des bananes durables (ABNB)

« Les conditions sociales, environnementales et économiques de la chaîne de valeur devraient être améliorées »

Dans une lettre publique adressée à un important détaillant allemand et dans d'autres déclarations, des producteurs de bananes et des travailleurs de plantations de Colombie, d'Équateur et du Costa Rica ont fait des commentaires sur une réduction unilatérale des prix. Ils s'opposent avec véhémence à une réduction des prix, car elle pourrait entraîner une perte importante d'emplois.

L'Allemagne est l'un des plus gros consommateurs de bananes d'Europe. 75 % des bananes vendues en Allemagne sont importées des trois pays précités. La guerre actuelle des prix en Allemagne, qui vise à rendre les fruits tropicaux encore plus attrayants pour les consommateurs, est considérée comme problématique par les signataires de la lettre. La lettre ouverte souligne qu'une nouvelle réduction du prix du marché des bananes est inacceptable, car elle détruira des emplois et empêchera le respect des normes sociales et environnementales.

Traçabilité et durabilité
« Au cours des cinq dernières années, le commerce de la banane en Europe du Nord a beaucoup changé. Les consommateurs sont de plus en plus conscients de l'origine des fruits et autres produits et s'intéressent à la traçabilité et, surtout, à la durabilité de la chaîne d'approvisionnement, ce qui signifie que les producteurs doivent prendre des mesures pour protéger l'environnement, améliorer les conditions de vie des travailleurs et poursuivre un commerce rentable qui soit économiquement viable, sinon le secteur est sans avenir », affirment les producteurs et exportateurs de bananes en Équateur.

Justice sociale et responsabilité
Les représentants du secteur de la banane en Colombie insisteront sur le fait qu'ils ne peuvent imaginer que le dumping des prix soit dans l'intérêt du consommateur : « Ils n'appuieraient pas une politique commerciale qui irait à l'encontre des innombrables efforts déployés par les producteurs des pays d'origine pour leur donner des fruits de haute qualité, produits équitablement et avec responsabilité. »  

Amélioration de la chaîne de valeur de la banane
Les organisations SÜDWIND, WWF, Oxfam, Global Nature Fund et Fairtrade Germany ainsi que Fyffes et Kaufland ont entamé un dialogue au sein de l'Alliance pour des bananes durables (ABNB) afin d'améliorer les conditions sociales, écologiques et économiques dans la filière bananière. Cette collaboration entre les organisations non gouvernementales et le secteur privé est soutenue par le gouvernement fédéral. L'un des objectifs de l'ABNB est d'améliorer les conditions de vie et de travail et les salaires dans les pays producteurs en coopération verticale avec les partenaires de la chaîne de valeur. A long terme, l'objectif est de payer des salaires de subsistance au moins aussi solides que possible, sur la base des méthodes de calcul utilisées par le Forum mondial de la banane ou la Coalition mondiale ISEAL sur les salaires de subsistance.

Le dumping des prix dans l'industrie de la banane en Allemagne et en Europe est surveillé avec une grande inquiétude par les membres de l'ABNB. Cette dernière souligne la nécessité absolue d'améliorer les revenus des petits exploitants, ainsi que les salaires des producteurs et des travailleurs des plantations, d'élever les normes sociales et d'investir dans la protection de l'environnement et la conservation de la biodiversité.

Faire appel à l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement
La lettre ouverte des producteurs de bananes d'Amérique latine se termine par un appel à une grande responsabilité tout au long de la chaîne « Il n'est pas nécessaire de baisser les prix. (...) Les bananes sont de loin le fruit le moins cher disponible toute l'année. Nous, les producteurs dans le secteur des bananes, nous refusons de faire un pas en arrière dans nos efforts continus simplement parce que le dernier maillon de la chaîne commerciale ne comprend pas ce commerce. La durabilité est importante et il faut considérer tous les maillons de la chaîne d'approvisionnement. » 

L'ABNB soutient cet appel, parce que la production durable exige également une attention aux normes sociales et environnementales, ce qui signifie que les producteurs de bananes doivent disposer d'une marge de manœuvre économique suffisante pour une production durable.

Pour plus d'informations :
Aktionsbündnis für Nachhaltige Bananen (ABNB)
Netzwerkkoordination c/o CSCP
+ 49 202 45 95 8 - 10
koordination@bananenbuendnis.org  
www.bananenbuendnis.org


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)