Marché mondial : Le citron

L'offre de citron est actuellement en hausse dans la plupart des pays. Les citrons sont un produit non-élastique. Cela signifie que la demande de cette année est assez semblable à celle de l'an dernier. Les prix du citron ont chuté de manière significative de ce fait.

L'Argentine est actuellement le pays producteur de citrons qui se distingue le plus. Ce pays a augmenté ses exportations vers les États-Unis et l'Europe. Ce volume accru exerce une pression sur les citrons espagnols qui sont sur le marché. La Russie importe actuellement des citrons de Chine.

Pays-Bas : L'arrivée des citrons argentins est retardée, assez de citrons Verna espagnols
Les importateurs néerlandais disent que les Argentins ont commencé à charger les premières cargaisons de leurs citrons cette semaine. Les premières arrivées sont attendues mi-juin. La saison argentine a été considérablement retardée. Cela est dû aux pluies persistantes dans la région de Tucuman. Il y a eu aussi des grèves locales.

La pluie et les délais de récolte font que les fruits de cette année sont plus gros que d'habitude. L'Argentine enverra probablement plus de citrons aux États-Unis cette année. On s'attend aussi à ce qu'il y en ait moins en Europe. Cette année, il y a suffisamment de citrons Verna d'Espagne. Cette offre abondante devrait maintenir les prix sous pression.

Allemagne : L'Espagne domine l'offre
L'Espagne est actuellement aux commandes en ce qui concerne les citrons en Allemagne. L'ensemble du secteur allemand de la vente en gros vend le produit espagnol. Les ventes sont actuellement satisfaisantes.

En général, les prix sont également demeurés relativement stables au cours des dernières semaines. Ce n'est que dans la ville de Cologne que les prix ont grimpé en flèche la semaine dernière. En revanche, les prix à Hambourg ont été légèrement ajustés à la baisse.

Les citrons argentins et italiens d'Amalfi apparaissent également ici et là dans l'offre des grossistes. Selon un fournisseur, si les températures augmentent dans les prochaines semaines, les ventes devraient augmenter. Cette hausse du chiffre d'affaires se situera principalement dans les secteurs de l'hôtellerie, de la restauration et de la collectivité.

La France s'attend à un marché stable cet été
Un négociant de Rungis, le marché de gros à Paris, s'attend à ce que le marché du citron soit stable cet été. "Nous nous attendons à un approvisionnement continu de l'Espagne tout au long de l'été. Les produits chiliens, argentins et sud-africains complètent ces volumes. Il y a plus de citrons disponibles. C'est pourquoi nous pouvons maintenir des prix plus compétitifs."

En ce moment, la nouvelle récolte espagnole vient d'arriver sur le marché. Les traders attendent maintenant l'Argentine. Selon ce négociant, la demande est satisfaisante. « La demande de citrons ne deviendra cependant jamais énorme. Ça reste avant tout un assaisonnement. »

Italie : Primofiore plutôt que Bianchetto
Il y aura une pénurie de citrons italiens cet été. Ce sera donc aussi une saison lente pour ceux qui recherchent exclusivement des produits italiens. En ce moment, de nombreux commerçants se procurent leurs citrons en Amérique latine et en Afrique du Sud. Les agrumes sont actuellement affectés par la maladie des taches noires. Les conséquences pour le commerce du citron ne sont pas encore claires.

Les producteurs de l'est de la Sicile sont actuellement confrontés à une maladie différente. Il y a eu des changements climatiques défavorables dans la région. Les basses températures et les vents forts ont frappé la région. En conséquence, la maladie fongique « Mal Secco » a affecté la récolte du citron.

À l'heure actuelle, la demande, ainsi que le prix du citron de 0,55 €/kg, sont encore élevés. Cependant, le Primofiore italien ne se conserve pas bien. Par conséquent, bon nombre de ces citrons pourrissent après une courte période d'entreposage. La variété Bianchetto est moins populaire car elle est moins résistante aux intempéries. Un petit volume de citrons Verdello est toujours attendu.

Espagne : marché européen saturé
Le marché européen montre les premiers signes de saturation dans sa demande de citrons. Ceci, même si la demande de citrons espagnols augmente dans d'autres parties du monde, comme le Canada, le Brésil et le Moyen-Orient. En Chine, la demande de citrons est élevée. Ils sont également prêts à les importer d'Espagne.

Toutefois, le transport des produits frais entre ces deux pays n'a pas encore été adapté correctement aux conditions. L'Espagne étudie également la possibilité d'exporter ses citrons au Japon et au Vietnam. Cela dépend si les conditions de transport seront favorables dans ces pays à l'avenir.

Les producteurs espagnols ont récolté plus de Verna cette année que les années précédentes. Grâce aux conditions climatiques, la qualité de ces citrons est également meilleure que par le passé.

Chine : exportations vers les régions
La saison du citron chinois s'étend d'octobre à décembre. La plupart des citrons sont alors récoltés. Ils sont ensuite entreposés au froid. Cela signifie qu'il y a des citrons sur le marché pendant la majeure partie de l'année. Les prix actuels ne sont pas très élevés. Ils ne sont toutefois pas moins élevés que l'an dernier à la même époque.

Les prix du citron dans ce pays devraient grimper au cours du prochain mois. La Chine exporte aussi beaucoup de citrons. Ces exportations ont même augmenté cette année. Les destinations d'exportation comprennent des pays comme la Russie, l'Indonésie, le Kazakhstan et Singapour. La variété Meyer est importante pour le marché chinois, tandis que la variété Eureka est généralement choisie pour l'exportation.

Uruguay : route maritime entre l'Amérique du Sud et les États-Unis
Une nouvelle route maritime a été ouverte entre l'Uruguay et les États-Unis. Les produits, y compris les citrons et autres agrumes, sont transportés de l'Uruguay vers les États-Unis. En ce qui concerne les citrons, les États-Unis sont le plus important marché d'exportation de l'Uruguay. Le Chili peut également exporter des marchandises par cette nouvelle voie. Les produits de ce pays sont envoyés sur la côte Est des États-Unis.

Argentine : les inondations retardent la récolte
C'est la deuxième année que ce pays d'Amérique du Sud exporte des citrons aux États-Unis. Les exportations de citron argentin vers les États-Unis sont estimées entre 20 000 et 30 000 tonnes. Cela signifie donc que sa croissance a été supérieure à 300 % par rapport à l'année dernière.

Cependant, la plupart des régions d'Argentine ont connu beaucoup de pluie. Cette pluie constante a repoussé la récolte à la fin juin au plus tôt. Le district de Salta est situé à l'extrême nord-ouest du pays. Là-bas, les conditions météorologiques ont été moins rudes et la qualité des citrons est bonne.

Etats-Unis : des prix bas pour une bonne qualité
Le volume de la récolte de citron en Californie a fortement augmenté par rapport à l'an dernier. Ceci est principalement dû aux conditions météorologiques favorables dans cette région. Il n'y a pas que les volumes qui sont importants, les citrons eux-mêmes le sont aussi. Les récoltes dans quelques régions de la Californie se chevauchent actuellement. Ce chevauchement permet une offre abondante de citrons sur le marché.

« La demande de citrons est au même niveau que l'an dernier. Ceci, alors que l'offre a augmenté de 10 à 20 %. Ce produit a également une demande non-élastique. Quand l'offre est importante, il n'y a pas d'autre solution que de baisser les prix », explique un négociant de ce pays.

« Ces prix bas définissent aussi la saison. Cette situation ne changera pas de sitôt. Ces bas prix du citron ne sont pas normaux non plus à cette période de l'année. Les prix des petits formats commencent à remonter. Cependant, les prix pour les grandes tailles restent bas. » Les importations continuent d'arriver, principalement d'Amérique du Sud.

Afrique du Sud : augmentation de la production
La culture des agrumes a augmenté en Afrique du Sud. C'est pour cette raison qu'il y a eu une tendance à la baisse. Les revenus du citron ont augmenté des deux tiers au cours des six dernières années. Mais, le prix de ce produit est en baisse. Ceci est dû à l'augmentation de la culture du citron dans le pays.

Selon la Citrus Growers Association, cette tendance a réduit de moitié la valeur des exportations de citrons. La production totale a plus que doublé, passant à 473 000 tonnes l'an dernier. Une grande partie des nouveaux vergers ne sont cependant pas encore en production. D'autres arbres sont encore en cours de plantation.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)