ColdHubs aidera les producteurs et les négociants au Nigeria

Comment permettre l'entreposage frigorifique dans des pays ne disposant pas d'un accès fiable à l'électricité ou au diesel ?

L'entreposage frigorifique est un aspect important du commerce alimentaire mondial - il permet la conservation à long terme des fruits et légumes et est essentiel au maintien de la fraîcheur des aliments. Du stockage au producteur, en passant par le transport longue distance, jusqu'au réfrigérateur du consommateur final, une température adéquate est essentielle et peut généralement être obtenue soit par une connexion au réseau électrique, soit par l'utilisation de moteurs diesel.

Ce qui est considéré comme acquis en Europe centrale ne l'est pas toujours dans d'autres pays. C'est notamment le cas au Nigeria - où, en raison du manque de technologie de refroidissement, 45 % de toute la nourriture produite est jetée parce qu'elle ne se conserve pas. Un problème que Nnaemeka Ikegwuonu essaie de résoudre.

Le fondateur et PDG de Coldhubs : Nnaemeka Ikegwuonu. Lors du vote « Top or Flop » pour les startups au DOGK, l'entrepreneur avait un taux d'approbation de 100 %.

Le Nigérian a mis au point une solution qui permet aux petits agriculteurs et aux commerçants de conserver les aliments plus longtemps, indépendamment du réseau électrique peu fiable et sans l'utilisation de combustibles fossiles comme le diesel. « J'ai donc eu l'idée de ColdHubs : une chambre froide fonctionnant à l'énergie solaire. » L'idée a été mise en œuvre en collaboration avec un institut de recherche allemand et financée par l'Association allemande pour la coopération internationale.


Les ColdHubs peuvent prolonger la durée de conservation des fruits et légumes frais de 2 à environ 21 jours. « Le premier avantage, et le plus évident, est la réduction du gaspillage alimentaire, mais ce n'est pas tout. Avec des produits plus commercialisables, les producteurs régionaux peuvent augmenter leurs revenus de 25 %, et les zones rurales disposeront d'une alimentation plus saine et plus nutritive qui pourra aider à combattre et à prévenir la malnutrition chez les enfants et les populations socialement défavorisés. »

Pour l'entretien des ColdHubs, l'entreprise s'efforce de n'embaucher que des femmes, autant que possible, améliorant ainsi la situation des femmes sur le marché du travail nigérian. « Dans l'ensemble, il s'agit d'un modèle d'entreprise autonome qui compense son investissement initial au cours de la première année d'utilisation. »

Nnaemeka Ikegwuonu était au Congrès allemand des fruits et légumes la semaine dernière pour présenter son projet et espérait apprendre à connaître de nouvelles idées et technologies, qu'il a l'intention d'apporter au Nigeria pour encore améliorer la situation des agriculteurs et des négociants.

Pour plus d'informations : 
Nnaemeka Ikegwuonu
ColdHubs
nnaemeka@coldhubs.com  
www.coldhubs.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)