Estelle Henriot, Dynamis :

« Cette crise nous a demandé de penser notre métier autrement »

Comme tous les professionnels du secteur, la société a dans un premier temps dû s’adapter à cette période particulière : « La première chose que nous avons mise en place est le télétravail pour les personnes travaillant au bureau et le déploiement de mesures de sécurité pour protéger ceux travaillant à l’entrepôt. L’essentiel pour nous, en tant que spécialiste des fruits et légumes biologiques, était avant tout de rester ouvert. Nous partageons la même préoccupation que d’autres entreprises sur le MIN : assurer un approvisionnement continu de la région parisienne en fruits et légumes frais. Étant basés sur Rungis, cela nous a demandé une organisation très spécifique, particulièrement en ce qui concerne la venue de nos clients et la façon dont il a fallu les servir », explique Estelle Henriot, co-gérante de la société Dynamis.


 
Au début du confinement, la demande sur les fruits et légumes bio a fortement augmenté. Mais c’est au niveau de l’approvisionnement que l’entreprise a dû faire face à quelques problématiques : « Traditionnellement, le passage de la saison hivernale au printemps est une période un peu plus tendue en termes d’approvisionnement. Mais dans ce contexte, cela l’a été encore davantage. Certains de nos producteurs sont tombés malades, d’autres ont eu des difficultés à trouver des « bras » pour récolter  leur  production et enfin les transporteurs ont connu également des difficultés. Tout ceci a eu des conséquences sur l’approvisionnement. Cela s’est particulièrement fait ressentir en bio parce que les volumes sont moins importants que dans le conventionnel. Mais les relations de confiance que Dynamis a su tisser depuis plusieurs décennies avec de nombreuses familles engagées dans la production en Bio nous ont permis d’assurer à nos clients des quantités satisfaisantes ».
 
Si l’entreprise a connu une demande particulièrement forte au départ, celle-ci demeure encore aujourd’hui très soutenue, « mais nous arrivons à y faire face », précise Estelle.
 
« Nous sentons en cette période un intérêt plus fort pour la bio »
Malgré la situation, Estelle ressent un intérêt accru de la part du consommateur pour la production biologique : « Nos maraîchers nous le disent, cette crise accentue l’intérêt pour des modes de production respectueux de la nature et bons pour la santé. Nous sentons une réelle réflexion autour de la préservation des équilibres naturels et celle de sa santé via l’alimentation. Une réflexion induite notamment par la crise sanitaire que nous traversons actuellement ».


 
« Nous avons mis en place un service de livraison à domicile »
Cela fait 23 ans que Dynamis a mis en place un service de livraison de paniers de fruits et légumes bio en points relais nommé Le Campanier. « Avec la crise, nos 240 points relais ont fermé la première semaine du confinement juste après l’intervention d’Emmanuel Macron. Puis, petit à petit, ils ont rouvert. Nous avons donc remis en place ce service la deuxième semaine mais en élargissant l’offre avec deux paniers d’épicerie bio. Les clients apprécient particulièrement ce système en ce moment puisqu’il leur permet de passer un minimum de temps en magasin ».
 
En parallèle, Dynamis va proposer un service de livraison à domicile à partir du Mercredi 22 avril 2020 aux personnes qui ne veulent pas sortir faire leurs courses : « Nous modifions le site lecampanier.com et mettons en place une logistique dédiée à la vente aux particuliers avec livraison à domicile. C’était un projet que nous avions en tête depuis longtemps et la situation nous a poussé à le mettre en place plus rapidement Cette crise nous a demandé de réfléchir notre métier autrement ».
 
Il est prévu que ce service de livraison aux particuliers continue d’être proposé après la crise. « Il n’est pas à exclure également que certaines personnes gardent ces habitudes par la suite ».
 
Estelle précise que la réalisation de ces projets n’aurait pas été possible sans une mobilisation exceptionnelle de la part des équipes : « Il y a une implication exemplaire de la part de toute l’équipe en cette période très intense émotionnellement. Nos collaborateurs travaillent d’arrache-pied pour continuer à satisfaire au mieux nos clients malgré ce contexte très singulier ».
 
« Nous nous sommes rapprochés du Secours Populaire »
Ce temps de crise est également propice à la solidarité : « Nous avons été approchés par le Secours Populaire afin de leur fournir des paniers bio pour des personnes isolées et des familles monoparentales dans le 10e arrondissement. Cela fait maintenant quatre semaines que nous travaillons avec eux. Nous avons donc adapté nos prix pour ces personnes en difficulté et nous offrons aussi gratuitement des produits invendus et des paniers bio aux laborantins et infirmières de deux laboratoires du quartier. C’est une démarche fidèle aux valeurs de Dynamis et cela nous rend heureux de pouvoir apporter notre aide dans cette situation difficile », conclut Estelle.
 
Pour plus d’informations :
Stanislas Henriot 
Dynamis 
13, Cours d’Alsace
Bâtiment C5B CP 30433 
Tél. : +33 (0)1 45 60 43 44 
stanislas@dynamis.fr  
www.dynamis.fr  
 
Le Campanier
www.lecampanier.com 
 
 
 
 
 

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)