Marché mondial : le raisin de table

La campagne des raisins de table égyptiens et européens a bien démarré sur le marché européen. L'offre était pratiquement inexistante après la fin de la saison outre-mer. La Sicile est sur le marché depuis un mois, mais pour de nombreux producteurs de l'île, les prix sont actuellement décevants, surtout si l'on considère le niveau de qualité qui peut être fourni.

En Amérique du Nord, l'offre passe du Mexique à la Californie. Cette semaine, la récolte des premiers raisins a commencé dans la vallée de San Joaquin. En Chine, les prix et les ventes ont de nouveau augmenté pour la première fois depuis le 25 juin. Cette année, à cause du coronavirus, l'exportation de raisins du Maharashtra indien a chuté d'environ un quart. La demande dans de nombreux pays semble quelque peu mitigée pour le moment, mais elle devrait s'améliorer dans les mois à venir.

Pays-Bas : bon démarrage pour les raisins européens
La campagne des raisins européen et égyptien a bien débuté le mois dernier. À l'exception de certains raisins Red Globe du Chili, la production d'outre-mer a été inexistante, si bien que les raisins ont trouvé un marché vide. Cette saison, les premiers raisins blancs (Victoria) et noirs (Black Magic) de Sicile étaient déjà disponibles sur le marché néerlandais durant la dernière semaine de mai. Dans l'intervalle, les premiers Red Globe et Palieri ont également fait leur apparition dans les rayons. Les premiers Italias (raisins muscatés) sont généralement attendus au moment du festival italien de Ferragosto (mi-août). Les importateurs néerlandais indiquent que les raisins sans pépins continuent de gagner du terrain, mais que l'intérêt pour les raisins avec pépins demeure, à condition qu'ils soient de bonne qualité.

Allemagne : la saison égyptienne touche à sa fin
La saison du raisin égyptien touche à sa fin. Les derniers lots devraient être commercialisés au début de la semaine prochaine, après quoi le passage aux raisins espagnols et italiens sera entièrement effectué. Tout est prêt pour les raisins blancs des pays exportateurs européens, alors que les raisins rouges pourraient être légèrement retardés. « Nous espérons dans ce cas pouvoir allonger un peu la saison des raisins rouges égyptiens », a déclaré un importateur de Hambourg. Les premiers raisins turcs et grecs arriveront également bientôt sur le marché.

Les négociants allemands préfèrent en général les produits italiens et espagnols. « Bien que les raisins égyptiens présentent un bon goût, les tailles sont légèrement plus petites. De plus, il n'y a pratiquement pas de différence de prix lorsque des volumes plus importants en provenance d'Europe sont disponibles », explique l'un d'entre eux.

France : les premiers raisins de table français de plein champ dans deux semaines
Le marché est aujourd'hui essentiellement approvisionné en raisins d'Amérique latine, du Maroc, d'Espagne, d'Italie et même de France. Les raisins français proviennent encore des serres du sud de la France, mais les premiers raisins cultivés en pleine terre devraient être disponibles dans les 15 jours. Les raisins siciliens se distinguent cette année par leur bonne qualité et leur volume. En raison des bonnes conditions climatiques, les raisins sont arrivés sur le marché 4 semaines plus tôt. La demande est actuellement encore un peu faible.

Espagne : les vendanges ont commencé à Murcie et à Alicante
La récolte du raisin de table a débuté à Murcie à l'époque habituelle de la saison. Les volumes sont un peu plus faibles et des problèmes de qualité sont apparus à cause des pluies tombées pendant la nouaison. Murcie produit 90 % des raisins sans pépins d'Espagne. Un peu plus au nord, à Alicante, la récolte commence à la même période. Les premiers lots de raisins blancs sans pépins de la variété Superior et de la variété rouge Itumfifteen, sur lesquels les producteurs de Murcie ont beaucoup compté en raison de leurs qualités organoleptiques et de leur rendement à l'hectare, arrivent maintenant sur les marchés. La réaction du marché reste incertaine, mais les bons résultats obtenus sur le marché des fruits à noyau ont incité le secteur à se montrer optimiste.

Les exportateurs espagnols s'attendent à une forte concurrence de la part de l'Égypte. Davantage de raisins sont expédiés d'Égypte vers l'Europe car ce pays ne parvient pas à s'imposer sur le marché chinois cette année. L'année dernière, l'Espagne a réussi à exporter du raisin au Vietnam et en Chine. Les choses se sont bien passées au Vietnam, mais finalement il n'a plus été possible d'exporter des raisins vers la Chine en raison des précipitations enregistrées en Espagne entre le milieu et la fin de la saison, ce qui a rendu les raisins impropres à être expédiés vers une destination aussi éloignée. Le secteur espagnol du raisin de table travaille maintenant à ouvrir des marchés en Thaïlande et à Taïwan.

La pénurie de main-d'œuvre et le changement climatique sont des enjeux de plus en plus importants. Heureusement, le secteur ne manque pas de travailleurs cette année. En raison de la situation alarmante en Espagne due au coronavirus, de nombreuses personnes dans le pays se sont retrouvées sans emploi et se sont tournées vers une agriculture alternative. Mais à mesure que les restrictions sont levées, ces personnes risquent de cesser de travailler dans le secteur. Pour les producteurs, c'est toujours un défi de continuer à faire pousser leurs cultures sans être certains d'avoir suffisamment de travailleurs. Les fortes variations de température au printemps semblent être monnaie courante ces dernières années. Au début du printemps, certaines périodes de températures élevées ont été suivies brusquement par des semaines de froid. De ce fait, la croissance des arbres est irrégulière, ce qui signifie qu'il faut plus de travailleurs, car la récolte doit se faire plus souvent et le triage doit faire l'objet d'une plus grande attention.

Italie : les prix des raisins siciliens sont plus bas que prévu
La Sicile récolte depuis un mois des raisins de table (Victoria, Black Magic et variétés sans pépins). Aujourd'hui, le raisin sicilien est en concurrence avec la variété égyptienne sans pépins, qui est cultivée avec des coûts de production plus faibles. Dans une semaine, la récolte commencera également en Espagne. Le pays semble anticiper cette période, surtout en ce qui concerne les raisins sans pépins. Les températures qui règnent actuellement en Europe assurent une bonne production et une consommation plus élevée. Malgré les bonnes qualités organoleptiques du raisin sicilien, les prix sont plus bas que prévu, surtout compte tenu des campagnes plutôt désastreuses de 2018 (fruits fendus) et 2019 (mauvais prix). Dans les Pouilles, on s'attend à une année moyenne favorable pour les variétés précoces, avec une réduction de 15 à 20 % du volume. Les variétés tardives ne rencontrent pas non plus de problèmes. Le Victoria entre maintenant dans la phase finale de maturation (Véraison). Les raisins sont de taille moyenne et les grappes ne sont pas trop grosses. La saison viticole des Pouilles débute le 10 juillet.

Egypte : des volumes comparables à ceux de la saison dernière
Malgré les conditions climatiques difficiles, la production égyptienne de raisin de table de cette saison est comparable à celle de l'année dernière en termes de volume. Les précipitations les plus importantes en Égypte ont été enregistrées pendant la semaine 11 et ont été plus abondantes qu'au cours des 20 dernières années. Cependant, l'impact sur la culture du raisin a été nul, car une grande partie des fruits est protégée par du plastique. La saison a commencé à la mi-mai, comme prévu. La demande de raisins égyptiens est importante, surtout maintenant que le pays parvient à en expédier davantage.

Inde : baisse de 24 % des exportations de la principale région productrice, le Maharashtra
Cette année, les viticulteurs du Maharashtra n'ont exporté que 92 342 tonnes de raisins. Une mousson de contre saison en octobre et le confinement en Inde ont entraîné une réduction de 24 % des exportations. Le Maharashtra est normalement le plus grand producteur de raisin du pays, avec le taux de productivité le plus élevé. La production de la région représente 81 % du total national. La All India Grape Exporters Association signale que les exportations suivaient leur cours jusqu'en février de cette année, mais qu'avec la propagation du coronavirus, la demande en raisins a chuté sur le marché international. Le confinement a porté le coup de grâce. Les producteurs, les exportateurs et les négociants ont subi de lourdes pertes en raison de cette situation.

Afrique du Sud : pause hivernale
Les viticulteurs sud-africains sont maintenant en plein hiver. Actuellement, les producteurs se concentrent principalement sur la taille des plants de vigne et sur la préparation de la nouvelle saison. Dans la province du Cap-Occidental, des précipitations supérieures à la moyenne sont tombées avant l'hiver au mois de juin. La neige a reconstitué les réserves d'eau souterraines. De nombreux viticulteurs de la vallée de la rivière Hex ont recours à l'eau des puits.

Chine : augmentation des ventes intérieures à la fin du mois de juin, stabilité des exportations
Un mois avant le festival chinois des barques-dragons (25 juin), le prix du raisin est resté bas et les ventes ont fléchi. Pendant le festival, les prix ont de nouveau augmenté progressivement ainsi que les ventes. Bien que le marché intérieur ait été marqué par de fortes fluctuations, les exportations sont restées relativement stables. Le prix à l'exportation se situe autour de 15-35 USD / 4kg, soit le même niveau que l'année dernière. Ces dernières années, la production du muscat Shine a augmenté année après année ; les volumes sur le marché sont donc également en hausse. La qualité reste quelque peu faible, principalement en raison des limitations technologiques de la récolte.

États-Unis : la demande de raisins va-t-elle se maintenir ?
Le marché américain est en train de délaisser les importations de raisins rouges et blancs du Mexique au profit de la production californienne. Les vendanges dans la vallée de San Joaquin ont commencé au cours de la première semaine de juillet avec le Flame. Les variétés blanches suivront.

L'importation de raisins mexicains devrait être un peu plus restreinte dans les prochains jours. Les estimations, qui indiquaient 20,6 millions de caisses, sont assez conformes à la réalité, même si les volumes seront quelque peu réduits vers la fin de la saison. La chaleur au cours de la récolte a provoqué une baisse de la production, mais si l'on considère la saison dans son ensemble, la situation n'est pas si mauvaise. Dans de nombreuses régions, la récolte a été retardée de deux semaines en raison du gel. C'était le plus grand défi pour les importateurs américains. Les raisins Flame vont continuer à être récoltés un peu plus longtemps que d'habitude et il reste à savoir si le marché sera prêt pour cela.

En tout état de cause, la demande de raisins aux États-Unis est satisfaisante. Au début, des inquiétudes ont été exprimées quant à la manière dont les raisins se vendraient en raison du coronavirus, mais les détaillants ont réussi à écouler de gros volumes. Les prix ont été plus élevés que prévu en mai mais aussi en juin. La saison a commencé en Californie à la mi-mai avec les premiers raisins de Coachella. La récolte de cette année est estimée à 106 millions de boîtes, soit à peu près la même quantité que l'année dernière. La saison a déjà mieux débuté que l'année dernière, où les conditions météorologiques n'avaient pas été aussi favorables. La saison californienne durera jusqu'en novembre, voire décembre. Les commerçants espèrent que les prix en juillet seront similaires, voire supérieurs à ceux enregistrés en juin.

Australie : une saison plus courte en raison des conditions météorologiques
La saison de récolte 2019/2020 est terminée en Australie. Certains producteurs ont encore des stocks pour le marché de l'exportation. Un cultivateur approvisionnant le marché japonais a vu ses ventes chuter en raison des mesures mises en place pour empêcher la propagation du coronavirus dans le pays. Les consommateurs sont plus intéressés par les variétés bon marché que par les raisins de qualité supérieure. La campagne a débuté trois semaines plus tard que d'habitude en raison du temps sec qui a sévi pendant toute la saison. En effet, une tempête de sable mensuelle et des températures douces ont été enregistrées pendant la maturation. La saison s'est également terminée un peu plus tôt cette année en raison des précipitations. L'impact réel du coronavirus sur la saison 2019/2020 n'est pas encore connu. Les chiffres antérieurs montrent que les exportations ont augmenté année après année. La saison dernière, il y a eu une augmentation de 32 % par rapport à 2017/2018.


La semaine prochaine : Marché mondial de la cerise


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)