Marco Ortega, directeur commercial de Kion Export : « Nous avons augmenté les plantations de 15 % pour 2021 »

L'explosion de la demande mondiale de gingembre biologique renforce la position du Pérou en tant que fournisseur

Le Pérou a gagné du terrain sur le marché mondial du gingembre ces dernières années et est devenu le quatrième exportateur mondial. La demande pour ce produit a d'ailleurs connu un fort rebond en 2020 en raison de la pandémie et de la consommation croissante d'aliments sains.

L'un des acteurs du secteur du gingembre qui a observé la montée de ce produit sur les marchés internationaux a été Kion Export. « Nous avons commencé en 2007 à exporter des mangues sur le marché chilien. Plus tard, nous avons commencé à travailler avec le gingembre, que nous avons fourni à des supermarchés au Pérou et au Chili, et en 2010, nous avons envoyé nos premières exportations aux États-Unis », explique Marco Ortega, directeur commercial de l'entreprise. « Maintenant, nous exportons vers les États-Unis, l'Europe, la Russie, le Japon, la Colombie et le Chili. Et nous continuons à nous développer. Nous sommes actuellement au milieu de la campagne sur le gingembre et le curcuma et nous expédions environ 6 à 7 conteneurs par semaine ».

En plus de travailler avec des producteurs dans les zones de production du Pérou, l'entreprise possède sa propre production. « Chaque année, nous plantons entre 60 et 80 hectares pour pouvoir remplir les contrats annuels que nous avons avec les distributeurs des supermarchés dans différents pays du monde. Nous avons nos propres champs, notre propre usine d'emballage et nous faisons du marketing direct. Nous avons également une certification GlobalGAP au niveau des champs et une certification biologique pour les États-Unis, l'Europe et le Japon au niveau des champs, des usines et du marketing, ainsi que la norme Primus pour l'emballage avec HACCP. Nous avons également les certifications de responsabilité GRASP et SMETA. Nous avons mis en place de nouvelles certifications pour répondre aux exigences de chacun de nos clients dans le monde entier ».

Approvisionnement des États-Unis et de l'Europe tout au long de l'année
« Notre marché le plus important depuis 2007 est celui des États-Unis ; cependant, depuis 7 ans, nous gagnons progressivement du terrain sur le marché européen. Actuellement, 70 % de notre volume d'exportation vont aux États-Unis et 30 % en Europe, mais nous continuons à nous développer et notre objectif est de trouver davantage d'importateurs et de distributeurs européens ».

« Pour le marché américain, nous exportons le gingembre par mer pratiquement toute l'année. Nous ne l'expédions par avion que pendant deux semaines en mai. En revanche, les exportations vers l'Europe se font par voie maritime de juillet à mars. En avril, mai et juin, le gingembre et le curcuma sont expédiés par fret aérien car les conditions météorologiques pendant la période de culture et le temps de transit maritime de 21 jours font que le produit n'arrive pas dans des conditions optimales ».

« Nous avons augmenté les plantations de 15 % pour l'année prochaine »
Malgré l'augmentation globale de la demande de gingembre et la réduction des exportations de la Chine, qui a augmenté les volumes destinés à son propre marché intérieur, l'augmentation de la production péruvienne a permis à Kion Export de répondre aux exigences de ses clients. Cependant, ils prévoient de nouveaux investissements pour étendre leurs plantations et leurs infrastructures.

« Nous avons augmenté les plantations de 15 % pour l'année prochaine. En tant qu'entreprise de transformation, nous investissons également dans la technologie et la recherche. Au Pérou, aucune étude approfondie n'a été réalisée sur la bonne gestion du gingembre, nous investissons donc dans ce domaine pour que le produit arrive à destination dans les meilleures conditions possibles. Nous automatisons également nos processus afin de réduire le besoin de main-d'œuvre dans notre usine d'emballage ».

La responsabilité sociale est importante pour Kion Export, qui travaille avec les communautés de la Costa, de la Sierra et de la Selva du Pérou. « Nous sommes fiers d'avoir formalisé la situation de 100 familles des régions productrices de gingembre au Pérou, où il y a beaucoup d'irrégularités. Nous continuons à y travailler pour que les travailleurs aient tous les avantages qu'ils méritent selon la loi ».

Une bonne alternative au café et à la coca
L'explosion de la demande mondiale de gingembre a positionné ce produit comme une bonne alternative pour les producteurs péruviens. « De nombreux producteurs qui se consacraient au café et qui ont été touchés par la Rouille du caféier il y a quelques années se tournent vers la production de gingembre et se forment pour être en mesure de livrer un très bon produit. Le gingembre a également motivé de nombreux agriculteurs qui se consacraient à la production informelle de coca à se tourner vers l'agriculture formelle ».

La production de gingembre est principalement réalisée dans le département de Junín, qui dispose de conditions optimales pour sa culture presque toute l'année. « La seule difficulté actuelle, que nous constatons chaque année, est que pendant la saison des pluies, des glissements de terrain se produisent sur de nombreuses collines et les routes sont bloquées. C'est un problème, car la zone de production de gingembre où les conteneurs sont chargés se trouve à 12 heures du port du Callao, où ils sont expédiés. Une autre difficulté que les pluies excessives provoquent est qu'elles rendent impossible la récolte. Cela signifie que notre production de 6 à 7 conteneurs par semaine est réduite à environ 4 conteneurs ».

Outre le gingembre, Kion Export commercialise d'autres produits, dont le curcuma, un légume aux propriétés anticancéreuses dont la demande a augmenté en Europe. « C'est surtout le cas en Espagne, où nous exportons un très bon volume de curcuma biologique par avion de mars à juin. Ce que nous voulons offrir maintenant, c'est du curcuma et du gingembre déshydratés, en cherchant toujours à ajouter de la valeur à ces produits ».

Pour plus d'informations :
Marco Ortega
Kion Export
Jr. José Carlos Mariátegui N.° 497 Santa Anita
Lima - Pérou
Tél. : (+511) 5949520
Cell. : (+51) 987383263
mortega@kionexport.com 
www.kionexport.com 
Skype ID: marco.ortch 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)