Marché mondial : l’avocat

Le marché de l'avocat se trouve actuellement dans une impasse. Des pénuries sont signalées au Pérou, le principal pays fournisseur, entraînant des répercussions sur les prix. La crise du coronavirus et la fermeture des établissements de restauration dans de nombreux pays européens continuent de poser problème.

Belgique : forte pénurie sur le marché de l'avocat
Le marché de l'avocat connaît une pénurie importante. Selon un importateur belge, l'offre est très faible et les expéditions ont été fortement retardées. Les avocats actuellement disponibles proviennent du Pérou. L'Afrique du Sud est sur le point de démarrer. Les prix sont assez élevés, sans toutefois atteindre des sommets. Selon l'importateur, cela est dû à la fermeture du secteur de la restauration. « L'offre devrait augmenter la semaine prochaine, mais il n'y aura pas d'offre excédentaire pour l'instant, car la nouvelle récolte péruvienne arrive également à maturité à un rythme très modéré. »

Royaume-Uni : premier assouplissement des restrictions perceptible dans le secteur de l'hôtellerie
Au début de l'année, l'offre en provenance d'Israël et d'Espagne était peu abondante, entraînant des prix records. Malgré un démarrage précoce, le Pérou n'a pas réussi à combler ce manque de manière satisfaisante. Les volumes sont conformes à ceux de l'année dernière, indiquent divers rapports. Les premiers gros volumes en provenance d'Afrique du Sud devraient arriver vers la semaine 20. Le Kenya joue un rôle plutôt marginal en raison de sa faible qualité.

En pourcentage, le Pérou joue le rôle le plus significatif au cours des mois d'été, avec une part de marché de 70 %, suivi loin derrière par l'Afrique du Sud (16 %). Le Kenya et la Colombie jouent un rôle mineur, tout comme le Brésil et le Mexique.

Le premier assouplissement des restrictions dans le secteur de l'hôtellerie semble porter ses fruits, au sens propre comme au figuré, si l'on en croit la hausse de la demande. Compte tenu du temps ensoleillé et des perspectives d'un nouvel assouplissement, cette tendance devrait se poursuivre en mai. Toutefois, dès que l'hôtellerie et la restauration commenceront à absorber davantage de volumes, les ventes au détail devraient légèrement diminuer.

Maroc : investissement d'Israéliens dans la culture de l'avocat au Maroc
Un groupe d'investisseurs israéliens est sur le point de lancer un projet de culture au Maroc. Ce projet - qui doit encore être approuvé par le gouvernement - devrait permettre de produire 10 000 tonnes d'avocats par an destinés à l'exportation vers l'Europe. Selon le journal israélien Globes, les investisseurs en question ont conclu une entente avec une entreprise locale, avec qui ils ont déjà travaillé dans le passé. Au total, 455 hectares devraient être plantés.

Espagne : fin de la saison précoce
La saison espagnole touche à sa fin. La production dans le sud de l'Espagne (environ 90 % de la récolte totale) est terminée depuis trois semaines. À Valence, il ne reste que quelques petits volumes de Lamb Hass à récolter. En temps normal, la saison se poursuivrait jusqu'à la fin avril, voire la mi-mai. La fermeture précoce de la saison est entièrement liée au temps froid du printemps, qui a réduit le volume de la récolte alors que la demande était relativement élevée.

En raison de ces facteurs, la saison péruvienne a débuté plus tôt. Seuls les fruits ayant une teneur minimale en graisse peuvent être expédiés de manière à mûrir correctement. Cela entraîne des pénuries et, par conséquent, une hausse des prix. Le Ramadan qui se déroule actuellement a également contribué à cette situation, rapportent les experts. Dans l'ensemble, les Espagnols se réjouissent d'une bonne campagne d'avocats avec d'excellents prix de récolte et une consommation en constante augmentation.

Pays-Bas : la panique entraînera-t-elle une chute des prix après un marché de l'avocat favorable ?
La saison des avocats bat actuellement son plein. En plus de l'offre colombienne, les expéditions péruviennes et kenyanes sont également à leur apogée. Selon un importateur néerlandais, la demande commence toutefois à faiblir. « Les conditions du marché sont encore bonnes pour le moment, mais on s'attend à une grosse baisse des prix. Il y a encore beaucoup de volumes qui arrivent, surtout du Pérou. Les prix sont restés élevés pendant des mois, notamment en raison de la bonne demande de la Chine, mais maintenant, on commence à s'affoler. »

Actuellement, les prix des bons calibres (4 kg) en provenance du Pérou oscillent encore entre 11 et 13 euros, tandis que ceux du Kenya sont habituellement un peu moins chers. « Les gens n'osent pas facturer davantage en ce moment parce que le marché risque de s'effondrer pour un temps, surtout pour les petits calibres. On assiste toujours à cette panique en début de saison, mais j'espère que le marché se rétablira après deux ou trois semaines. Espérons qu'alors nous parviendrons à maintenir les prix autour de 8 ou 9 euros. »

Allemagne : les prix de gros atteignent des sommets
Sur le marché de gros allemand, les prix des avocats atteignent lentement mais sûrement des niveaux record. « Malgré la baisse de la demande due à l'offre croissante de fruits d'été, les prix par paquet s'envolent, oscillant entre 20 et 23 euros pour les avocats Hass prêts à consommer. C'est deux euros de plus que l'année dernière à la même époque », rapporte un négociant. Cela est lié à la grave pénurie qui sévit au Pérou. Outre les avocats Hass, les avocats Fuerte sont également disponibles. Là encore, l'offre est limitée, bien que légèrement supérieure à celle des avocats Hass importés par avion.

Italie : augmentation de la consommation d'avocats pendant la crise du coronavirus
La saison péruvienne de la variété Hass vient de commencer. « Comme il s'agit des premières quantités arrivées sur les marchés, les calibres sont principalement petits (18, 20, 22) et conviennent aux marchés de l'Europe de l'Est et du Nord. Pour le moment, il y a des quantités limitées de tailles adaptées au marché italien : 10, 12, 14 et 16. A partir de la mi-mai, cette situation sera corrigée d'après un grossiste du nord de l'Italie. Les campagnes d'Israël, du Maroc et du Mexique sont terminées. L'Afrique du Sud vient également de commencer avec les avocats à peau verte et la variété Hass ».

Avec le recul, aucune différence en termes de consommation n'a été constatée au début de la crise par rapport à 2019, rapporte un négociant. « Progressivement, cependant, la consommation a repris et a augmenté jusqu'à 500 % en mars de cette année. Les gens considèrent les avocats comme un super aliment, et le Hass est le produit phare à cet égard. »

Afrique du Sud : année creuse pour les exportations d'avocats
L'Afrique du Sud connaît une « année creuse », avec un total estimé d'exportations de 16,5 millions de boîtes de 4 kg. Les variétés précoces entre la semaine 12 et la semaine 20 seront vendues sans difficulté, car l'Espagne et le Chili quittent le marché relativement tôt et on attend un marché européen presque vide.

À partir de la semaine 18, une forte pression est attendue sur le marché européen de l'avocat. Des rumeurs indiquent que le Pérou augmentera de nouveau son volume d'exportation total pour cette année, entraînant traditionnellement une baisse des prix. Cela a également un impact sur les exportations sud-africaines, car l'Europe, y compris le Royaume-Uni, est la principale destination.

La saison des agrumes en Afrique du Sud étant également dans les starting-blocks, les choses pourraient se resserrer en ce qui concerne les conteneurs utilisés pour l'expédition.

Les prix de gros intérieurs se situent actuellement à R13,33 (0,77 €) le kilo, et la demande intérieure est assez bonne.

Australie : transition du Shepard au Hass
La saison des avocats Shepard touche à sa fin, cette variété étant principalement commercialisée entre février et avril. Après quoi, la récolte des avocats Hass démarre. Les experts estiment le volume de production nationale de Shepard à 2,9 millions de paquets cette année, compte tenu également des conditions météorologiques et des problèmes saisonniers de main-d'œuvre. Le Shepard représente près de 18 % de la superficie totale consacrée à l'avocat, le Hass restant en tête avec 75 %.

La consommation d'avocats en Australie est en nette augmentation, atteignant 3,88 kg par habitant. Les experts s'attendent à une nouvelle croissance au cours des prochaines années.

États-Unis : forte demande pour la production mexicaine et nationale
Actuellement, la majeure partie du volume provient du Mexique. « À un moment donné, il y a eu des désaccords sur le volume total. Certains évoquaient 1,256 million de tonnes, tandis que d'autres sources parlaient d'un volume plus élevé. Si le Mexique parvenait à livrer 27 000 à 32 000 tonnes par semaine, la demande américaine serait pratiquement satisfaite », rapporte un négociant.

La production nationale de la Californie est également sur le marché et devrait représenter près de 15 % de l'offre totale. Environ 20 % auraient déjà été récoltés, avec une estimation de la récolte totale de 132 millions de kilos.

La demande est relativement élevée actuellement, environ 8 à 10 % de plus que l'année dernière. Le prix par paquet est plus bas qu'en mars (environ 37-38 $), la production californienne atteignant une fois de plus des prix légèrement plus élevés.

Chine : marché actuel marqué par une baisse des prix
Avec l'approche de la fin de la saison mexicaine, une baisse des prix a été observée sur le marché chinois. La saison péruvienne est encore en phase de démarrage, avec des récoltes plus faibles et des qualités instables provenant de petites plantations. La haute saison devrait débuter à partir de la mi-mai.

Par ailleurs, la Chine dispose de quelques petits volumes d'avocats philippins, qui sont généralement de qualité médiocre, avec de nombreuses taches sur la peau. En mars, les autorités chinoises ont autorisé pour la première fois le fret aérien californien. Des expéditions plus importantes devraient entrer sur le marché à la mi-juin. La qualité des avocats californiens est très élevée et la demande du marché a été jusqu'à présent excellente. Selon les négociants, la Californie a le potentiel pour combler le vide entre le Mexique et le Pérou. De plus, la route de livraison est plus courte que celle de l'Amérique du Sud, ce qui représente un avantage certain.

Jusqu'à peu, le prix des avocats chinois était relativement élevé. En raison de l'augmentation des volumes, les prix sont en train de baisser lentement. Cette semaine, le prix de gros des avocats mexicains est tombé à 260 yuans par paquet (10 kg).

La semaine prochaine : aperçu du marché mondial des asperges


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)