Marché mondial : le citron

En Espagne, en Afrique du Sud et en Chine, les mauvaises conditions météorologiques au cours des saisons de croissance ont fortement limité la production de citrons, avec près de 40 % de pertes dans la production chinoise en raison des dommages causés par le gel. En Turquie, en revanche, les conditions météorologiques ont plutôt profité à la récolte de citrons, tandis qu'aux États-Unis, la réouverture du secteur de la restauration a stimulé les ventes dans tout le pays.

Pays-Bas : bon départ pour les saisons d'outre-mer
« Le marché du citron d'outre-mer a bien démarré. La fin précoce de la saison du Verna a créé une demande plus forte pour les citrons d'outre-mer. En outre, les volumes de l'Argentine vers l'Europe sont inférieurs à ceux de l'année dernière. Les prix sont donc actuellement beaucoup plus élevés que l’an passé », explique un importateur néerlandais.

Espagne : la production devrait diminuer de près d'un quart en raison des conditions climatiques
L'Espagne restera le premier exportateur de citrons frais et le deuxième transformateur mondial de jus de citron, d'huile essentielle et d'écorces déshydratées, lors de la campagne 2021/2022. Toutefois, après une année de récolte record, la production espagnole de citrons devrait diminuer de 23 % en raison de conditions météorologiques défavorables connues en 2021.

Les premières prévisions de la récolte de citrons pour la prochaine saison évaluent la production à 1 035 000 tonnes. Ce chiffre représente une réduction considérable par rapport à la production record de 1 340 000 tonnes attendue pour la campagne 2020/2021, selon le bilan provisoire.

La production de la variété de citron Fino devrait diminuer de 16 % et s'établir à 820 000 tonnes. Le citron Verna devrait donner 215 000 tonnes en 2022, soit un volume inférieur de 40 % à celui de la campagne 2021 en cours. La production devrait baisser en raison des mauvaises conditions climatiques de 2021 avec des épisodes de froid, de vent et d'excès de pluie ayant affecté la floraison et la nouaison dans certaines zones de production. Avec cette baisse de la production, il faut s'attendre à une reprise des prix payés aux producteurs qui devront être transférés au reste des maillons de la chaîne pour atteindre un équilibre tarifaire correct.

Le début de la saison en septembre pourrait être marqué par la fin des citrons de l'hémisphère sud et par la saison des citrons de Turquie, qui pourraient revenir à des volumes de récolte normaux. Une plus grande quantité de citron sera dirigée vers le marché frais et on assistera à une diminution des expéditions vers l'industrie de transformation, qui a atteint un volume record lors de la campagne 2020-2021, retrouvant des valeurs proches de 25 % de la moyenne des fruits transformés ces dernières années, dans un scénario d'offre internationale très active de jus et d'huile où l'industrie espagnole devra essayer de rester compétitive.

Il faut également prendre en compte l'effet de l'entrée progressive en production des nouvelles exploitations dans les prévisions, avec 5,4 millions de citronniers plantés au cours des six dernières années, qui, se reflétera dans les récoltes futures. des prochaines années.

Turquie : une météo plus clémente profite à la saison des citrons turcs
Le temps a été bien meilleur que l'année dernière, avec beaucoup moins de gelées et de vagues de chaleur soudaines. Par conséquent, la Turquie aura une récolte plus saine avec un volume de récolte plus important que l'année dernière. Les premiers citrons de Turquie, de la variété Meyer, commenceront à être exportés le 20 août, comme annoncé par le gouvernement. Cette année, le volume de la récolte devrait être important et les tailles moyennes, tant pour les citrons Meyer que pour les citrons Interdonato. Pour la saison du citron Interdonato, la Turquie devrait commencer vers la fin du mois de septembre.

Afrique du Sud : meilleure saison que prévu pour les citrons d'Afrique du Sud
L'estimation de la production sud-africaine de citrons est inférieure de 10 % à l'estimation initiale, puisqu'elle devrait atteindre 27 millions de cartons de 15 kg, dont la plupart ont été emballés et inspectés pour l'exportation. 22 millions de cartons ont déjà été expédiés à la fin de la semaine 30.

Ce sont surtout les citrons du Cap-Oriental qui sont conditionnés, ainsi que ceux du Cap-Occidental à venir. La sécheresse qui sévit dans la région du Cap-Oriental, où sont produits la plupart des citrons d'Afrique du Sud, a entraîné une diminution de la taille des fruits et ne permettra pas d'atteindre les 16,396 millions de cartons de 15 kg initialement prévus pour l'exportation.

La logistique pèse sur les exportateurs, notamment les temps d'arrêt dus aux intempéries dans les terminaux à conteneurs de Port Elizabeth, Ngqura et Cape Town, ainsi que les encombrements consécutifs à la cyberattaque survenue après les troubles civils, en particulier à Durban.

Le marché européen du citron était soumis à une forte pression en début de saison, notamment en raison des volumes importants de fruits espagnols encore sur les marchés. Mais, selon un exportateur, le marché a commencé à retirer plus tôt les approvisionnements de l'hémisphère sud en raison de la faible qualité des citrons espagnols tardifs. Les prix ont alors commencé à augmenter.

Les prix sont plus faibles que l'année dernière, mais, comme le note avec optimisme un négociant, ils sont meilleurs que ce qu'ils avaient initialement prévu. Sur le marché intérieur, les citrons se négocient actuellement entre R4 (0,23 euro) et R5 (0,29 euro) le kilogramme.

Chine : baisse significative du volume des citrons chinois attendue en raison des dommages causés par le gel
La nouvelle saison des citrons chinois devrait commencer en septembre. Les zones de production ont souffert du froid en février de cette année et certains citrons ont été endommagés par le gel. Le volume de production devrait être inférieur de 30 à 40 % cette année.

Pour l'instant, le prix du marché des citrons de l'ancienne saison n'est pas particulièrement mauvais. Mais les détaillants nationaux sont en mesure de réaliser un certain profit en vendant uniquement sur le marché local. Il n'y a pratiquement pas de commandes émanant de l'étranger. Tout d'abord, le prix à l'exportation des citrons chinois est élevé par rapport aux citrons provenant d'autres zones de production. Il est même deux fois plus élevé que celui des citrons turcs. Deuxièmement, le prix d'expédition est extrêmement onéreux et ne montre aucun signe de baisse.

La Chine exporte principalement des citrons vers l'Asie du Sud-Est. L'année dernière, le volume des exportations vers le Moyen-Orient a augmenté pour la première fois, mais cette année, les citrons sud-africains sont très bon marché et de nombreux importateurs se sont tournés vers les produits de ce pays.

Amérique du Nord : le retour des restaurants favorise la hausse des prix du citron
L'offre de citrons en Amérique du Nord est actuellement bonne, mais les prix et les taux de fret influencent la provenance des citrons.

Un distributeur de San Antonio, TX, a reçu des citrons de Californie jusqu'à la première partie du mois de juillet. « C'est à ce moment-là que les stocks sont devenus faibles et que les prix ont grimpé en flèche », a-t-il déclaré, notant que la récente vague de chaleur dans l'État affectait également les citrons.

Actuellement, la société reçoit des citrons d'outre-mer en raison de leur meilleur rapport qualité-prix. « Ce sont des citrons argentins et chiliens dont le prix est nettement plus intéressant. Je peux utiliser des citrons non nationaux en ce moment car la qualité est bonne. Le rapport qualité-prix est meilleur, même avec le différentiel de fret. En effet, même en sortant des ports de la côte Est, le coût est beaucoup moins élevé que le fret en provenance de la côte Ouest ». Ils soulignent qu'ils continueront probablement à s'approvisionner en outre-mer pendant les deux ou trois prochaines semaines.

Cependant, le Mexique commencera avec sa récolte de citrons dans deux semaines. « Quelques citrons hors floraison étaient disponibles et, dès maintenant, ils vont plafonner sur des tailles de 200 », poursuit le distributeur. « Cependant, on dit que la récolte devrait être bonne et que le calibrage des citrons s'améliorera au fur et à mesure de la saison. »

Ceci est en grande partie lié à la situation du marché des citrons verts, qui a récemment connu une hausse significative des prix. « Ils vont donc se concentrer sur la cueillette des citrons verts pour que les citrons deviennent plus gros », ajoutent-ils.

Pour cette entreprise basée à San Antonio, la proximité du Mexique implique que le pays constitue pour elle un fournisseur important de citrons, notamment lorsque les frais de transport posent problème. « Les taux de fret ont été insensés - en hausse de 40 à 55 % ».

Parallèlement, la demande a été forte pour les citrons. Le retour des services de restauration profite particulièrement à cet agrume, qui est un produit de restauration populaire. Le distributeur note également que la demande des services alimentaires contribue également à la faiblesse des stocks californiens.

Il n'est donc pas surprenant que les prix des citrons soient actuellement élevés. « Je pense que si les services alimentaires continuent à tirer comme ils le font, les prix des citrons resteront élevés », conclut-il.

La semaine prochaine : aperçu global de la grenade


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)