Marché mondial : l'avocat

La demande pour l'avocat, produit toujours à la mode, reste élevée partout, avec une demande accrue dans des pays comme l'Allemagne où les vacances scolaires sont terminées. En Chine en particulier, la tendance à la hausse de la consommation d'avocats se poursuit à mesure que les consommateurs se familiarisent avec ce produit, tandis que les producteurs australiens en profitent pour expédier leur tout premier conteneur de 40 pieds de fruits vers le marché asiatique et espèrent peut-être obtenir la plus grosse récolte de leur histoire. Dans les pays européens producteurs, comme l'Italie et l'Espagne, la production d'avocats a cependant été entravée par des températures extrêmes, supérieures à 45°C.

Pays-Bas/Belgique : demande et prix satisfaisants pour les avocats de petit calibre
Le Kenya continue d'expédier des conteneurs d'avocats et le fera jusqu'à la fin de cette année. Le pays exporte actuellement de nombreux petits calibres de Hass. La Tanzanie a également commencé à charger des conteneurs. La demande de petits calibres (22 et moins) est bonne, car les grands pays exportateurs comme le Pérou expédient en fait de plus gros calibres cette année. Par conséquent, le prix des petits calibres devrait augmenter quelque peu tandis que celui des gros calibres devrait baisser. Actuellement, le prix des petits calibres se situe entre 7 et 8 euros. La saison va bientôt commencer au Chili, en Israël et en Espagne. La qualité et le volume de la production de ces pays affecteront le prix à partir de septembre/octobre.

Allemagne : une demande accrue après la fin des vacances d'été
En Allemagne, la demande d'avocats demeure élevée, notamment en raison de la fin des vacances d'été. Actuellement, on trouve sur le marché allemand des avocats provenant de différents pays comme le Kenya, le Pérou, l'Afrique du Sud et la Colombie. Les avocats kenyans présentent une qualité légèrement inférieure, car ils ne se sont pas toujours développés de manière satisfaisante dans les chambres de maturation, rapporte un grand négociant.

Les avocats péruviens continuent de dominer la saison estivale, qui se terminera dans les deux ou trois semaines à venir. Les avocats d'Israël, quant à eux, ne sont pas attendus avant la fin octobre pour les variétés « Pinkerton » et « Ettinger » et en novembre pour la variété « Hass ».

Il se peut que les variétés de calibre 18 fassent l'objet d'une pénurie artificielle en raison de diverses promotions. Cependant, on trouve encore sur le marché de nombreuses variétés de calibre 14 et 16.

En fait, les 14 et 16 peuvent être achetés pour un peu moins de 7 euros. Les avocats du Kenya, quant à eux, sont disponibles pour 6,50 euros et le calibre 18 pour environ 7,25 euros. Actuellement, aucune condition inhabituelle ou pénurie à court terme n'est attendue.

Espagne : Botryosphaeria et températures supérieures à 45 °C menacent la production espagnole d'avocats
Dans la péninsule ibérique, en considérant les productions de l'Espagne et du Portugal, on compte plus de 20 000 hectares d'avocats, répartis entre Malaga, Grenade, Cadix, Huelva, Valence et le sud du Portugal. Le secteur ibérique de l'avocat, dont la saison s'étend de décembre à avril, travaille non seulement à l'expansion de la culture en surface, mais aussi à l'élargissement de sa fenêtre de commercialisation.

Néanmoins, il existe un sérieux problème dans les pépinières et les jeunes plantations à cause du Botryosphaeria, un champignon qui affecte la croissance végétative des arbres. Le Botryosphaeria se manifeste dans les zones de nouaison et entraîne le pourrissement des fruits, qui tombent alors au sol. Il s'agit d'un facteur qui affecte gravement les productions d'avocats de toutes les variétés. L'autre phénomène est celui des températures et des conditions climatiques extrêmes que connaît l'Espagne et qui se répètent chaque année, avec des températures dépassant parfois 45°C. Ces températures anormalement élevées paralysent la production d'avocats de toutes les variétés. Ces températures excessivement élevées provoquent une paralysie de la croissance du fruit. En cas de manque d'eau, comme c'est actuellement le cas, l'arbre s'affaiblit et laisse tomber le fruit au sol. La chute des fruits cette année est globale, ce qui signifie que les prévisions de récolte ne seront pas, une année de plus, à la hauteur des attentes, bien que l'on estime à ce jour que la production est supérieure à celle de l'année dernière.

Italie : prix bas sur le marché italien de l'avocat en raison d'une offre importante du produit
Il est trop tôt pour faire des estimations pour la campagne de production d'avocats siciliens 2021/22. « Nous prévoyons un début de saison un peu plus tardif que l'année dernière, en raison de températures moyennes très basses au printemps. Après les craintes liées aux 46 °C atteints au tournant des mois de juillet et d'août, les températures semblent désormais stabilisées », indique un entrepreneur sicilien. « Les arbres sont pleins, mais ce ne sera pas une année exceptionnelle comme la précédente, qui avait permis de produire 1 400 tonnes de produits. »

Un grossiste milanais ajoute : « En ce qui concerne les avocats Hass péruviens, nous avons constaté une baisse des prix, en raison d'une offre importante de produits. La saison d'importation en Italie a commencé fin avril/début mai et se terminera probablement dans quelques semaines. Alors que les avocats Hass sont habituellement achetés pour pas moins de 10,00 EUR, les prix se situent actuellement autour de 5,00 EUR. Les marchés étrangers, comme les Pays-Bas, ont eu de la chance avec l'avocat Greenskin. Le produit a connu un grand succès, notamment en raison des quantités limitées disponibles. Ceux qui ont commercialisé des variétés telles que les Pinkerton, Fuerte et Ryan d'Afrique du Sud et du Pérou ont observé des prix de 12,00-13,00 euros. »

Afrique du Sud : les prix des Fuerte sont presque deux fois plus élevés que ceux des Hass
Les prix étaient bons sur le marché européen précoce avant l'arrivée des avocats du Pérou, mais par la suite, le marché d'exportation a été difficile pour les exportateurs sud-africains. Les exportations reprennent maintenant dans les régions tardives alors que les volumes du Pérou diminuent ; les agriculteurs de ces régions laissent leurs fruits sur les arbres en attendant de meilleures conditions de marché.

Les avocats sud-africains pourraient encore arriver en Europe jusqu'à la semaine 46.

Les volumes de récolte sont similaires à ceux de l'année dernière, soit environ 16 millions de cartons de 4 kg, ce qui est inférieur aux attentes du début de la saison, compte tenu des bonnes pluies estivales qu'ont connues les régions productrices.

Un négociant local note que sur les volumes destinés au marché intérieur, la qualité des Fuerte n'était pas aussi bonne que l'année dernière et que des dégâts ont été causés par le vent. Il note cependant que la qualité des avocats d'Eswatini (anciennement Swaziland) a été très bonne.

Sur le marché local, le prix moyen des avocats est de 16,06 rands (0,9 euro) par kilogramme. Selon un négociant du marché municipal de Johannesburg, les prix des Fuerte sont proches des niveaux records pour cette période de l'année et restent élevés depuis un mois à R110 (6,2 euros) et R130 (7,3 euros) pour un carton de 4 kg, tandis que les Hass sont presque deux fois moins chers à R60 à R70 par carton de 4 kg.

Le Hass est toujours un peu moins cher que le Fuerte - contrairement à la plupart des autres régions du monde - mais cette année, l'écart est particulièrement important. Une grande partie des fruits Hass de petite taille sont destinés au secteur de la transformation ( par exemple, pour le guacamole à l'exportation), ce qui exerce une forte pression sur les volumes Hass.

Le secteur local de l'hôtellerie et de la restauration, traditionnellement consommateur de Hass, est toujours en berne.

Chine : intérêt croissant des consommateurs chinois pour les avocats, importations en hausse de 27 %
Les avocats sont devenus très à la mode ces dernières années. On les trouve sur les tables de nombreux consommateurs chinois. Un nombre croissant de personnes sont maintenant familiarisées avec ce fruit et ont commencé à l'ajouter à leur régime alimentaire.

Récemment, Prohass a annoncé ses dernières statistiques, indiquant que le pays prévoit d'exporter environ 467 000 tonnes d'avocats au cours de la saison 2021, soit 27 % de plus que la saison précédente. Le Pérou est déjà devenu le plus grand fournisseur d'avocats sur le marché chinois grâce à un approvisionnement très stable et à un produit de haute qualité.

Amérique du Nord : des fruits plus petits mais une demande plus importante pour les avocats en Amérique du Nord
Alors que les régions productrices terminent la saison des avocats, l'attention se porte sur le calibrage et le prix de ceux-ci.

Au niveau national, la Californie termine lentement sa production d'avocats. « Ils ont terminé l'estimation à environ 95-96 % », déclare un importateur californien. « Il nous reste environ trois à quatre semaines ». Cette semaine, les projections prévoient un mouvement de 6 à 7 millions de livres de fruits. La semaine prochaine, ce sera 5 millions, puis une diminution hebdomadaire progressive se fera sentir.

Au large, le Pérou est dans la même situation. « Il reste environ trois à quatre semaines là-bas aussi. D'ici un mois, le Mexique sera le seul pays en lice », déclare l'importateur.

Cela dit, l'année est différente pour le Mexique par rapport à la saison dernière. Les fruits sur les arbres sont beaucoup plus petits cette année, et ce pour plusieurs raisons. La récolte de l'année dernière était très abondante. Le temps au Mexique a également été un facteur important. Nous sommes en pleine saison des pluies, mais les fruits ont besoin de soleil pour pousser et, selon les rapports, il n'y a pas encore de période de chaleur.

En conséquence, le calibrage des avocats en provenance du Mexique semble varier en ce moment. « Actuellement, il y a près de 50 % de 70 et 84, donc de petits fruits », selon l'importateur californien. « L'industrie va être obligée de passer à la catégorie inférieure. Ainsi, les utilisateurs de 48 vont devoir passer aux 60, les utilisateurs de 60 vont passer aux 70. Sinon, il n'y aura tout simplement plus d'option ».

Il ajoute qu'en général, la demande pour les tailles 48 représente environ 34 % de l'industrie et que les ruptures de stock ne représentent actuellement qu'environ 18 %. « Les stocks de l'industrie sont en train de s'épuiser et d'ici deux semaines, le choix ne sera plus possible. Soit vous prenez une taille plus petite, soit vous n'aurez pas de produit », dit-il, notant que c'est là le plus grand défi à l'heure actuelle - faire en sorte que l'industrie accepte les tailles plus petites.

Entre-temps, la demande d'avocats a été assez forte et se situe aux alentours de 50 millions de livres par semaine. « Nous sommes allés jusqu'à près de 60 millions de livres, mais même à ce prix, la demande est étonnamment et relativement élevée. »

En effet, les prix ont connu une certaine volatilité au cours des trois ou quatre derniers mois. Actuellement, les 48 se négocient à environ 65 dollars, les 60 à environ 50 dollars et les 70 à 30 dollars. La différence de prix est considérable, ce qui peut obliger les gens à opter pour ces petites tailles.

Toutefois, les prix devraient se redresser lorsque le Mexique deviendra le seul pays fournisseur. « Dans quelques semaines, les 48 pourraient atteindre 80 dollars et je ne serais pas surpris de voir des 60 dans les 60-65 dollars et des 70 plus proches de 40 dollars », poursuit l'importateur. « La difficulté pour les conditionneurs est qu'ils paient 65-70 pesos/kilo et qu'avec un si petit paquet de 48 et 60, ils doivent augmenter ce prix. Cela ne fonctionne pas pour leur modèle de tarification. Nous prévoyons que dans trois semaines, lorsque le Mexique sera aux commandes, nous pourrons voir 80-85 pesos/kilo, ce qui maintiendra les prix à un niveau élevé ».

Il ajoute que le calibrage va rattraper les avocats, mais il faudra attendre quatre à cinq semaines. « Nous pourrions être confrontés à la question du calibrage pendant les deux prochains mois. Ils doivent rattraper leur retard et jusqu'à ce que cela se produise, je ne vois pas de réduction des prix en vue. »

Australie : de grandes attentes pour ce qui pourrait être la plus grande récolte d'avocats australiens jamais réalisée
Selon les statistiques, un total de 423 281 plateaux d'avocats ont été expédiés pour la semaine se terminant le 9 juillet, soit une augmentation de 23 % par rapport à la semaine précédente et de 7 % par rapport aux prévisions de 396 431 plateaux. Le nord du Queensland a fourni la majorité des fruits avec 52 %, suivi du centre du Queensland avec 39 %. Les consommateurs ont bénéficié de prix bas au niveau du détail au cours des dernières semaines, les supermarchés et les épiceries ayant baissé les prix des avocats Hass entre 1 et 2 dollars l'unité.

Un grand producteur australien d'avocats a déclaré qu'il s'attendait en 2021 à l'une des plus grosses récoltes d'avocats que le pays ait jamais produites, ce qui ouvrira de nouveaux débouchés tant au niveau national qu'international. Un représentant du secteur a déclaré : « Au cours des deux derniers mois, nous avons emballé un premier conteneur maritime australien de 40 pieds pour Singapour. L'Australie a fait beaucoup de conteneurs de 20 pieds dans le passé et, cette saison encore, il y en a eu quelques-uns à destination de l'Asie (d'une autre société), mais nous ne sommes jamais entrés dans le grand bain, à savoir les conteneurs de fruits de 40 pieds. Le prix a été un facteur déterminant au cours des dix dernières années pour attirer de nouveaux clients, alors lorsque l'offre est abondante, nous avons la possibilité d'attirer davantage de consommateurs vers le produit ».

Il a ajouté que les conditions météorologiques ont été étonnamment bonnes dans toutes les régions de production : « il n'y en a probablement qu'une seule, le centre de la Nouvelle-Galles du Sud, qui a eu trop de pluie, mais toutes les autres régions ont eu de bonnes conditions météorologiques, donc la taille et le volume sont en hausse. »

La semaine prochaine : aperçu global de la mangue.


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)