La demande intérieure augmente pour la saison des fêtes

« Les exportations indiennes de grenades devraient augmenter à partir de la mi-novembre »

Les saisons de la grenade et du raisin approchent en Inde. Les exportations de grenades sont encore lentes, car les gros calibres ne sont toujours pas disponibles. Mais selon un exportateur indien, la concurrence pourrait avoir des problèmes de qualité et de production, ce qui laisserait de la place aux grenades indiennes. Malgré cela, les coûts du fret maritime très élevés rendent difficile sa compétitivité sur le marché européen.

Selon Girish Sarda, fondateur de la start up indienne Magnus Farm Fresh, la récolte se déplace actuellement de la région de Nashik vers celle de Solapur : « L'Inde est le seul pays qui peut fournir des grenades pendant neuf à dix mois par an. Ainsi, la récolte est toujours en cours dans l'une ou l'autre zone de production. Cette période de l'année correspond au déplacement de la zone de production de Nashik à la région de Solapur dans le Maharashtra. Les fruits sont disponibles actuellement à Solapur et les districts adjacents contribuent aux grosses récoltes pour l'exportation, qui commence mi-novembre et dure jusqu'à fin avril. »

En termes de demande, Sarda affirme qu'il y a une augmentation sur le marché intérieur, en raison du début de la saison des fêtes. « Il y a toujours un marché pour la grenade indienne en Asie et au Moyen-Orient. Seule l'exportation qui est ralentie actuellement, car la disponibilité de gros calibres avec des produits de qualité a été un gros problème au cours des deux derniers mois. Cependant, la demande intérieure a augmenté en raison de la période des fêtes. Les producteurs préfèrent vendre leur production sur le marché intérieur ou sur les marchés d'exportation voisins comme le Bangladesh et le Népal, qui achètent des fruits de plus petite taille. D'autres marchés comme le Moyen-Orient et l'Asie du Sud-Est préfèrent les fruits de plus gros calibre et de bonne qualité ».

La Turquie et l'Égypte pourraient être des concurrents importants pour les grenades indiennes, notamment sur le marché européen. Mais Sarda pense que l'Égypte pourrait avoir du mal avec la production et la qualité cette année : « Lorsqu'il s'agit de la concurrence d'autres origines, notamment par rapport à l'Égypte et à la Turquie, l'Inde a du mal à obtenir de gros calibres et des prix bas. Nous avons entendu dire que l'Egypte a des difficultés de production et de qualité avec la variété 116 et Wonderful cette année, leur saison devrait se terminer tôt par rapport à la saison dernière. Nous regardons la Turquie pour voir comment leur saison commence et jusqu'à quelle date ils vont continuer leurs exportations, puis nous commencerons notre conditionnement d'exportation pour l’Europe. »

« Magnus Farm a des clients sur l’ensemble du globe, en Asie, au Canada, en Europe au Moyen-Orient et ailleurs. Notre forte base de clients sur tous ces marchés nous donne un avantage pour fournir et croître chaque année. Nos producteurs de grenades sont certifiés GGAP et GRASP et prévoient maintenant d'obtenir les certifications SPRING et RFA, en particulier pour nos clients européens et canadiens », explique M. Sarda. Nous sommes également heureux d'annoncer que Magnus Farm Fresh India a été reconnue par l'Indian Achievers Forum comme l'une des « start-ups prometteuses de 2021 » pour le secteur agricole. Ce prix récompense le travail dans le domaine de l'agriculture d'une entreprise de moins de deux ans qui travaille de manière durable, pour le bien-être des cultivateurs et des travailleurs agricoles, tout en contribuant au développement de la nation. »

Selon M. Sarda, la saison de la grenade comporte de nombreux défis. Le prix du transport maritime des produits de l'Inde vers l'Europe est plus élevé que jamais, ce qui rend difficile la compétitivité sur les marchés de long transit : « La récolte pour l'exportation de la région de Solapur n'a pas encore commencé, car les prix sont actuellement stables. Si les moussons ont le même impact que la saison dernière, il sera difficile d'exporter cette année encore. Une autre préoccupation majeure est le fret maritime, plus précisément la disponibilité des conteneurs. À l'heure actuelle, le coût du fret maritime vers Rotterdam a doublé par rapport à la même période l'année dernière. Si le fret maritime coûte un euro de plus par boîte, je ne pense pas que les importateurs ou les consommateurs préféreront participer à un programme de grenades indiennes et ils continueront avec la Turquie ou passeront à un autre produit jusqu'à ce que le Pérou commence ses exportations. Les compagnies maritimes devraient chercher des moyens durables de faire des affaires. Il est injuste qu'un seul concurrent dans le monde paie un fret double par rapport à 2020. »

Outre les grenades, Magnus Farm se prépare également à la nouvelle saison des raisins, pour laquelle M. Sarda déclare qu'ils aimeraient se développer sur les marchés asiatiques et du Moyen-Orient. « Notre saison de raisins démarrera également dans quelques mois. Il est un peu trop tôt pour estimer les volumes, mais outre l'exportation vers nos marchés traditionnels comme l'Europe et la Russie, nous souhaitons nous développer sur les marchés d'Asie et du Moyen-Orient. Les variétés Elongated White et Black Jumbo ont eu du succès en Chine, elles ont une très bonne qualité gustative. La saison dernière, la demande a augmenté entre février et avril, ce qui pourrait constituer une bonne fenêtre pour les raisins indiens sur ces marchés. »

La pandémie a incité les importateurs et les exportateurs à jouer la carte de la sécurité : « La plupart des exportateurs indiens ont un programme habituel avec leurs supermarchés en Europe et au Royaume-Uni. En raison de la situation pandémique des deux dernières saisons, les importateurs et les exportateurs ne veulent pas risquer leur organisation existante juste pour essayer quelque chose de nouveau, ce qui fait que chaque entreprise s'en tient aux plans originaux plutôt que d'essayer de nouvelles opportunités commerciales. Notre prochain objectif est d'étendre notre propre production de raisins avec de nouvelles variétés. Le plan à long terme et notre réunion initiale pour l'investissement foncier sont dans leur dernière phase, pour démarrer quelque chose à Nashik avec environ 75 ha dans un premier temps. J'espère que ce développement nous donnera un avantage pour devancer nos concurrents dans les trois à cinq prochaines années ». conclut M. Sarda.

Pour plus d'informations : 
Girish Sarda
Magnus Farms
Tél. : +919167479099
Girish@magnusfarm.com 
www.magnusfarm.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)