La substance qui donne sa couleur rouge aux tomates pourrait améliorer l'efficacité des cellules photovoltaïques

Des chercheurs se sont penchés sur les propriétés antioxydantes du lycopène pour essayer de ralentir la dégradation trop rapide des cellules photovoltaïques à pérovskite. 

« Lorsque la peau humaine est exposée aux UV, le lycopène [d’origine alimentaire] se lie aux radicaux libres produits par les rayons ultraviolets pour protéger les tissus cutanés », explique Donglei Zhou, chercheur à l’Université de Jilin, qui avec son équipe, s'est demandé  si le lycopène pouvait avoir la même incidence s'il entrait dans la composition des panneaux solaires au pérovskite ( exposés aux ultraviolets et à l’oxygène).

Résultat ? Les cellules photovoltaïques ont montré davantage de stabilité mais leur efficacité a également été améliorée. Leur rendement est ainsi passé de 20,57 % à 23,62 %, indique l’équipe chinoise dans la revue scientifique Advanced Energy Materials. 


Source : Courrier international

Photo : Dreamstime 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)