Annonces

Top 5 d'hier

Top 5 de la semaine dernière

Top 5 du mois dernier

Fruit Seggio

Culture des figues de Barbarie en serre pour une production précoce

« La semaine prochaine, nous pourrons déjà apporter les premières figues de Barbarie siciliennes sur les marchés. Avec plus d'un mois d’avance sur les délais usuels. Cette petite révolution dans le secteur des figues de Barbarie est le résultat d'une observation attentive, d'années d'expérience et d'interventions culturales ciblées. Il y a quelque temps, à titre expérimental, nous avons planté des figuiers de Barbarie sur 1 ha dans des serres en plastique recyclable, que nous pouvons également ouvrir s'il fait trop chaud. L'objectif est d'avancer le plus possible la phase de floraison, la nouaison et la maturation des fruits », explique Cono Seggio, propriétaire de l'entreprise sicilienne Seggio Fruit.

Seggio Fruit vend de grandes quantités de fruits d'été cultivés sur une superficie d'environ 300 ha dans une région où prospèrent les figues de Barbarie, les raisins et les abricots. Le produit principal est la figue de Barbarie cultivée à San Cono et dans les communes voisines de Mazzarino, Piazza Armerina et San Michele di Ganzaria. L'entreprise vend environ 2 500 t de figues de Barbarie, qui sont classées en fruits de première floraison (Agostani) et de deuxième floraison (Bastardoni). Les fruits sont traités dans une usine de 3 000 m². Dans les 24 h suivant la récolte, les figues de Barbarie sont débarrassées de leurs épines, triées et prêtes pour le marché.

« Une bonne campagne est attendue, en termes de volumes, pour la production précoce », explique Cono Seggio, « tandis que pour la récolte tardive, il est encore trop tôt pour faire des prévisions, compte tenu des températures élevées et des inconnues liées au changement climatique. Le 20 juin, nous avons terminé l'éclaircissage, que nous appelons « scozzolatura », sur toutes les parcelles traditionnelles. Cette opération, entièrement manuelle, consiste à enlever les premiers fruits pour favoriser une seconde floraison. De cette manière, nous obtenons des fruits de plus gros calibre, plus juteux et plus savoureux », explique Cono Seggio.

Les figues de Barbarie sont subdivisées selon la période de maturation, avec Agostani ou Latini, pour les fruits de la première floraison et Scozzolati ou Bastardoni pour les fruits de la deuxième floraison, ou encore selon la couleur.

Il existe trois variétés :
- la figue de Barbarie jaune ou Sulfarina. Le fruit a une couleur jaune-orange, il est très sucré à la chair douce et juteuse
- la figue de Barbarie rouge ou Sanguigna. Une fois mûre, cette figue de Barbarie est d'un rouge profond. Son goût est sucré et sa chair friable. Cette variété contient moins d'amandes que les autres variétés
- la figue de Barbarie blanche ou Muscaredda. Cette variété a une couleur blanche, ce qui fait parfois penser que la figue de Barbarie n'est pas encore mûre. Néanmoins, elle est très appréciée des connaisseurs pour sa texture croustillante et ses excellentes propriétés gustatives.

« Nous nous engageons à utiliser des techniques innovantes pour parfaire la maturation précoce des fruits afin de pouvoir proposer de beaux volumes de fruits savoureux, avec une valeur Brix élevée et un bon calibre, à une période où les marchés sont encore vides. Les coûts de culture étant plus élevés en serre, on attend naturellement de meilleurs prix de vente pour que l'activité reste rentable. Depuis plusieurs années, la demande est bonne, car les habitudes alimentaires semblent avoir changé. Les consommateurs recherchent de plus en plus des aliments sains. »

« En fait, nous cultivons des figues de Barbarie en serre pour plusieurs raisons. Nous nous prémunissons contre les aléas climatiques et bénéficions d'une fenêtre de commercialisation favorable. Le rendement est plus élevé et la qualité peut également être mieux contrôlée. Mais les coûts de culture sont plus élevés, surtout dans le contexte actuel avec un manque de matières premières et des prix qui s'envolent. Il est désormais presque impossible de construire une autre serre, compte tenu du doublement du prix du film plastique. Nous parlons bien sûr de plastique recyclé dans une optique de durabilité environnementale et de moindre consommation de nouvelles matières premières. »

Pour plus d'informations :
Seggio Cono
Seggio Fruit Srl
C/da Albanese snc
95040 San Cono (CT) - Italie
Tél : +39 0933 970532
+39 327 348 6303
seggiofruitsrls17@gmail.com   


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)