D'après une étude internationale, l'amidon de banane pourrait réduire l’apparition de certain cancers

Une étude menée sur 20 ans semble indiquer qu'un amidon présent dans les bananes pourrait réduire de plus de la moitié certains cancers. L'étude internationale, à laquelle ont participé des chercheurs de l'université de Leeds, a montré un effet préventif majeur de l'amidon résistant chez les personnes présentant un risque héréditaire élevé de cancer. L'amidon résistant se trouve dans un large éventail d'aliments, notamment l'avoine, les céréales, les pâtes, le riz, les pois, les haricots et les bananes légèrement vertes.

L'étude CAPP2, à laquelle ont participé près de 1 000 patients du monde entier atteints du syndrome de Lynch, a révélé qu'une dose régulière d'amidon résistant, prise pendant deux ans en moyenne, n'avait pas d'effet sur les cancers de l'intestin, mais réduisait de plus de moitié les cancers dans d'autres parties du corps.

Cet effet était particulièrement prononcé pour les cancers du tractus gastro-intestinal supérieur (GI), notamment les cancers de l'œsophage, de l'estomac, des voies biliaires, du pancréas et du duodénum et s'est maintenu pendant 10 ans après que les patients ont cessé de prendre le complément.

L'étude, menée par des experts des universités de Leeds et de Newcastle, a été publiée dans Cancer Prevention Research. Il s'agit d'un suivi planifié en double aveugle sur 10 ans, complété par des données complètes des registres nationaux du cancer sur une période allant jusqu'à 20 ans chez 369 des participants.

La recherche est financée par Cancer Research UK, la Commission européenne, le Medical Research Council et le National Institute for Health Research.

Source : leeds.ac.uk


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)