Joel Uzan, Xsense :

« La crise du transport maritime a accéléré le passage aux enregistreurs de données intelligents dans les chaînes du froid »

La crise actuelle et coûteuse du transport maritime mondial qui touche les chaînes du froid de l'industrie des produits frais, de l'Europe aux États-Unis jusqu'en Chine, en passant par l'Amérique du Sud, l'Afrique et l'Océanie, devrait se poursuivre pendant un certain temps. « Cette crise a également entraîné une transition rapide vers l'utilisation accrue d'enregistreurs de données intelligents, qui permettent de mieux appréhender la surveillance de la chaîne du froid, avec de nouveaux éléments tels que la surveillance du conditionnement, jusqu'à la prédiction de la durée de conservation restante des produits », selon Joel Uzan, directeur du territoire EMEA pour Xsense®.

Ce dernier dresse un bilan des deux dernières années et des récents développements mondiaux affectant la gestion de la chaîne du froid : « Avec les confinements mondiaux et l'allongement des temps de transit des cargaisons de fruits et légumes, la surveillance intelligente de la chaîne du froid s'est vraiment imposée. Les ports sont devenus encombrés. Les conteneurs étaient souvent indisponibles. Le fret qui voyageait dans des avions de passagers ne pouvait plus être transporté ainsi. Certaines marchandises sont passées de l'avion à la mer, mais le fret maritime est devenu peu fiable. L'utilisation de navires frigorifiques classiques a augmenté. Les temps de transport s'allongent. Les produits ont été redirigés vers différents marchés. Le conflit en Ukraine a modifié les chaînes d'approvisionnement alimentaire dans ce pays : plus de véhicules et moins de navires. Une visibilité efficace et en temps réel du suivi de la chaîne du froid, permettant une intervention rapide en cas de besoin, est devenue encore plus pertinente face à ce contexte. »

« Les bouleversements de ces deux dernières années n'ont fait qu'accroître le niveau de surveillance et accélérer la transition vers des enregistreurs de données intelligents (sans fil ou cellulaires) pour la communication automatique et en temps réel des données. De nombreux clients sont prêts à payer davantage pour le contrôle en raison de la valeur ajoutée perçue. En outre, de nouveaux utilisateurs au sein des organisations accèdent aux données et les utilisent. Ces utilisateurs peuvent conférer une valeur plus forte à l'information. Notre clientèle prend généralement le contrôle de la chaîne du froid au sérieux ; c'est l'une des raisons pour lesquelles elle choisit Xsense plutôt que d'autres solutions », explique Uzan.

L'utilisation d'enregistreurs intelligents permet-elle de réaliser des économies ?
Selon lui, les enregistreurs intelligents ne permettent pas nécessairement d'économiser de l'argent. Tout dépend de la manière dont les enregistreurs et les informations qu'ils fournissent sont utilisés. « Leur utilisation peut permettre de fournir un produit de qualité supérieure à un meilleur prix, plutôt que de réaliser des économies. Les informations dérivées des données des enregistreurs, qu'elles soient intelligentes ou non, peuvent se limiter aux éléments surveillés ou avoir des implications à long terme, telles que des changements dans les processus, les paramètres d'exploitation, la formation et la sélection des fournisseurs de services », explique Uzan.

Xsense®, dont le siège social se trouve à Migdal Tefen, en Israël, est un fournisseur de solutions de surveillance intelligente pour toutes les parties de la chaîne du froid : à l'origine (champ, usine, centre de conditionnement), en transit (air, mer, camion ou train), à destination (supermarché, détaillants) et aux points de transition (ports, terminaux, centres de distribution). L'entreprise est l'un des premiers pionniers de l'application des enregistreurs de données sans fil dans la chaîne du froid alimentaire. « Nos enregistreurs sont conçus pour fonctionner dans des environnements où les autres technologies ont du mal à fonctionner, tout en restant abordables. Nos solutions sont axées sur la réduction des déchets et l'allongement de la durée de conservation grâce à la fourniture d'informations et de mesures en temps utile. Étant donné que notre solution initiale comprenait des enregistreurs sans fil connectés à des passerelles sans fil, il était nécessaire de construire un cadre logiciel solide pour compléter notre matériel. Cet héritage se poursuit aujourd'hui. Nos clients continuent de nous dire que l'une des raisons pour lesquelles ils nous choisissent est notre plate-forme logicielle fiable et performante. Nous pouvons fournir une segmentation complète et un suivi de l'emplacement en temps réel. Les informations sont accessibles via une application mobile, une application web, ou reçues par e-mail, alertes ou SMS. Nous divulguons les informations uniquement aux propriétaires des données et aux personnes autorisées à les consulter. »

Il ajoute que, même s'ils ne savent pas quand les délais d'expédition reviendront à la normale, la surveillance intelligente de la chaîne du froid jouera un rôle de plus en plus important pour tous les acteurs de la chaîne de valeur.

Les expéditions reviendront-elles à la normale ?
« Un courtier maritime nous a dit que les compagnies maritimes allaient probablement faire tourner leurs navires plus lentement plutôt que de réduire leur capacité au fur et à mesure que de nouveaux navires seront mis en service. Les délais d'expédition pourraient donc s'allonger. Les services, les infrastructures et les dispositifs de surveillance sont, petit à petit, mis en place pour faciliter la compréhension et le contrôle de l'état des marchandises passant par la chaîne du froid. Ces systèmes fournissent des informations actualisées, ce qui permet de travailler avec des tolérances plus strictes, d'engager rapidement des actions rectificatives si nécessaire et, si ce n'est pas possible, de se préparer au résultat éventuel. Par exemple, un expéditeur peut récupérer un conteneur frigorifique défaillant dans un port avant de le charger sur un navire, maintenir des tolérances strictes sur le refroidissement de palettes individuelles de produits sur plusieurs jours, retirer pour inspection des palettes qui ont été déposées trop brusquement (capteur de choc). La surveillance intelligente revient à mieux connaître son entreprise », déclare Uzan.

Selon lui, le remplacement de la 2G par l'Internet des objets n'est pas évident. « Aucune alternative universelle bon marché ne s'est imposée. Ainsi, la connectivité cellulaire pour la surveillance va probablement devenir moins fiable ou plus chère. Nous élargissons notre portefeuille de matériel et nous sommes impatients de lancer des produits innovants dans les années à venir », conclut-il.

Pour en savoir plus :
Joel Uzan
Xsense
Tél : +972-(0)4-9122826
joelu@xsense.co
www.xsense.co


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)