Johan Vanhaeren, BioVibe

La demande sur le marché des légumes biologiques pourrait être meilleure

La demande de légumes biologiques est revenue à son niveau d'avant la pandémie, d'après Johan Vanhaeren, du grossiste belge BioVibe. « Durant la pandémie, nos ventes ont augmenté d'environ 50 %, mais cette demande s'est maintenant légèrement tassée. »

Certains produits auraient besoin que la demande soit un peu plus forte, dit-il. « Les marchés de la carotte, du poireau et de l'oignon sont actuellement surchargés. L'offre de ces légumes est assez importante, mais la demande est un peu à la traîne. En mai et juin, les laitues et les épinards étaient dans le même bateau. Heureusement, ces marchés ont retrouvé leur équilibre. Les volumes de pommes, de poires, de pommes de terre et de potirons augmentent aussi progressivement et considérablement, si bien que l'offre reste abondante. »

Les ventes ne se sont pas pour autant interrompues. « Au contraire, nos ventes ont été plutôt bonnes cet été. Certains détaillants et commerçants, que nous fournissons habituellement, étaient fermés. Néanmoins, nous ne pouvons pas nous plaindre du commerce de ces dernières semaines », déclare Johan. Il considère que les prix élevés de l'énergie constituent un obstacle pour les consommateurs au moment de choisir des produits biologiques. « Ils considèrent alors automatiquement leurs finances plutôt que l'origine, ce qui les conduit à choisir les produits grand public, moins chers. »

De ce fait, les prix sont au même niveau que ceux des années précédentes. « Ils sont peut-être même un peu plus bas, ce qui, bien sûr, ne devrait pas être possible. Les producteurs ont des coûts énormes en raison de la hausse des coûts de l'énergie, de la main-d'œuvre et des engrais. En raison du temps sec récent, ils ont également dû irriguer davantage. Pourtant, les prix restent les mêmes. Les producteurs fournissent parfois des produits conventionnels et biologiques à un prix proche du prix de revient, c'est donc une période difficile pour eux », explique Johan.

BioVibe achète tous ses fruits et légumes à des producteurs locaux. « Nous travaillons presque exclusivement avec des producteurs belges, en complétant parfois avec des produits néerlandais. Lorsqu'un produit n'est toujours pas disponible, c'est terminé. Nous n'allons pas commencer à importer. Nous travaillons donc avec des produits saisonniers, mais aujourd'hui, grâce à l'amélioration des techniques de stockage, des produits comme les pommes et les oignons belges sont disponibles presque toute l'année », conclut Johan.

Pour plus d'informations :
Johan Vanhaeren
BioVibe
44A, rue Kempenare
2860, Wavre-Sainte-Catherine, Belgique
Tél. : +32 (0) 157 00 092
info@biovibe.be
www.biovibe.be


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)